Inauguration de l’Observatoire Africain des Migrations à Rabat

Vous êtes ici
  1. Accueil
Observatoire Africain des Migrations
Le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, M. Nasser Bourita, et la Commissaire aux Affaires Sociales de la Commission de l'Union Africaine, Mme Amira El Fadil ont inauguré, le 18 décembre 2020, l’Observatoire Africain des Migrations (OAM) à Rabat.

Cet Observatoire a vu le jour sur proposition de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste, en tant que Leader de l’Afrique sur la question migratoire, à l’occasion du 30ème Sommet de l’Union Africaine tenu en janvier 2018.

L’OAM viendra doter le continent africain d’un outil efficace lui permettant de générer une meilleure connaissance, compréhension et maitrise du phénomène migratoire, de développer la collecte, l’analyse et l’échange de données entre les pays africains.

Couvrant les différentes sous-régions et pays africains, un système interconnecté de collecte de données aidera à améliorer la situation des migrants et à mettre en valeur le nexus migration-développement.

A l’issue de la cérémonie d’inauguration, M. Nasser Bourita a déclaré, lors d’un point de presse conjoint, que l’Observatoire Africain des Migrations, qui doit assurer une «triple fonction» de compréhension, d’anticipation et de proposition, est le fruit de deux années de travail laborieux et de collaboration fructueuse avec la Commission de l’Union Africaine.

Le ministre a affirmé que cette inauguration ne pouvait mieux tomber puisqu'elle coïncide avec la journée internationale des migrants, notant qu'elle envoie un message fort à la communauté internationale sur la détermination du Maroc et de l’Afrique à asseoir une meilleure gouvernance migratoire à l’échelle du continent.

M. Bourita a indiqué que c’est la première instance de l’Union Africaine qu’abrite le Maroc et s’est félicité de la création d’un Observatoire propre à «notre continent» pour faire avancer la gouvernance migratoire.

Pour sa part, Mme El Fadil a exprimé au nom de tous les Africains du continent, sa «profonde gratitude» à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste, et au Royaume pour le soutien et les ressources mises à la disposition de l'Observatoire, soulignant que «sans cet appui, l'inauguration de cet observatoire qui deviendra un centre d'excellence au niveau international n'aurait pas eu lieu».

L’Observatoire incarne le début d'efforts conjoints visant à fournir des données équilibrées et adaptées aux besoins de l'Afrique dans le domaine des migrations, a souligné Mme El Fadil en indiquant qu'une migration bien gérée améliorera le développement social et économique des pays, qu'il s'agisse de pays d'origine ou d'immigration.

Pour un système de gestion global de l’immigration en Afrique, Mme El Fadil a également annoncé que la Commission s’employait à mettre en place deux agences spécialisées intégrées pour l'Union Africaine, à savoir le Centre africain d'études et de recherche sur les migrations qui doit être créé à Bamako, au Mali, et le Centre des opérations continentales prévu à Khartoum, au Soudan.

Twitter Notifications Facebook Language selector Search icon Menu icon Message icon Closing icon YouTube icon Scroll icon Arrow down Map of Morocco icon Map of Africa icon Map of Europe icon world's map icon Navigation Arrow Eye icon Sharing icon Point icon Play icon Pause icon News actuality icon Extend icon Print icon Social network share icon Calendar icon Whatsapp icon Journalist icon Radio icono Television icon Quote icon Location icon world's map icon Pin icon Previous icon Next icon PDF icon Icon to increase the text Icon to decrease the text Google plus icon Decree icon Organigram icon Icon left arrow Instagram