M. Mohcine Jazouli : « Faire de notre continent un vivier de compétence, de performance, d’excellence ; une Afrique de talents »

Vous êtes ici
  1. Accueil
A cette occasion, M. Jazouli a souligné que pour atteindre l’objectif fixé par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste, à savoir « l’Afrique doit faire confiance à l’Afrique », les nombreux talents dont regorge notre continent doivent être le ciment de cette confiance. Le Ministre Délégué a rappelé quelques chiffres puisque « les indicateurs nous montrent clairement que la jeunesse africaine représente la principale ressource pour les prochaines décennies : à l’horizon 2050, 60% des Africains auro
Rabat, (MAEC)- M. Mohcine Jazouli, Ministre Délégué auprès du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, a prononcé un discours d’ouverture à l’occasion du colloque organisé par le Groupe Attijariwafa bank le 26 octobre 2020 par visioconférence sous le thème : « Le Développement des Talents Africains, un Enjeu Majeur pour la Transformation du Continent ».

A cette occasion, M. Jazouli a souligné que pour atteindre l’objectif fixé par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, à savoir « l’Afrique doit faire confiance à l’Afrique », les nombreux talents dont regorge notre continent doivent être le ciment de cette confiance.

Le Ministre Délégué a rappelé quelques chiffres puisque « les indicateurs nous montrent clairement que la jeunesse africaine représente la principale ressource pour les prochaines décennies : à l’horizon 2050, 60% des Africains auront moins de 24 ans et 1 jeune sur 3 dans le monde sera Africain ».

Aussi, il a ajouté que l’Afrique est forte de sa jeunesse et « pour que ce dividende démographique devienne son principal moteur de croissance, il est de notre devoir de garantir à notre jeunesse les conditions de son employabilité ».

D’ailleurs, « l’Union africaine (UA) a proposé de déclarer la période 2018-2027 comme décennie de la formation et de l’emploi des jeunes dans les domaines technique, professionnel et entrepreneurial en Afrique. »

Il a déclaré que « ces talents, il va falloir apprendre à les dénicher, à les former et aussi à les protéger parce que la croissance de demain aura besoin de leur savoir-faire créateur. Cette croissance va consommer beaucoup de compétences, et nous risquons de faire face à une pénurie de talents voire même à une guerre de talents ».

D’ailleurs, M. Jazouli a fait un lien avec le contexte actuel argumentant que « les défis qui ont surgi avec la pandémie de la COVID-19 doivent être l’occasion d’un temps de réflexion. Il nous faut inventer une « nouvelle normalité » et faire une transition vers les métiers de demain en nous appuyant sur des outils digitaux ».

Et de conclure, que « savoir sublimer les talents africains, c’est d’abord, et avant tout croire en l’avenir de l’Afrique ».

Dans la même catégorie

voir plus
Twitter Notifications Facebook Language selector Search icon Menu icon Message icon Closing icon YouTube icon Scroll icon Arrow down Map of Morocco icon Map of Africa icon Map of Europe icon world's map icon Navigation Arrow Eye icon Sharing icon Point icon Play icon Pause icon News actuality icon Extend icon Print icon Social network share icon Calendar icon Whatsapp icon Journalist icon Radio icono Television icon Quote icon Location icon world's map icon Pin icon Previous icon Next icon PDF icon Icon to increase the text Icon to decrease the text Google plus icon Decree icon Organigram icon Icon left arrow Instagram