Concitoyens bloqués à l’étranger. M.Nasser Bourita : Le centre d'appels du MAEC a reçu plus de 48.000 communications en 30 jours

Vous êtes ici
  1. Accueil
Concitoyens bloqués à l’étranger. Nasser Bourita :  Le centre d'appels du MAEC a reçu plus de 48.000 communications en 30 jours
Rabat, (MAEC)- Le centre d'appels du Ministère des Affaires Etrangères de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Etranger a reçu plus 48.000 communications entre le 15 mars et le 17 avril , en pleine crise de propagation du coronavirus, a indiqué jeudi le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Etranger, M.Nasser Bourita.

Le centre initialement dédié aux affaires consulaires s'est tourné vers les marocains se trouvant à l'étranger et la gestion du Covid-19, a souligné M. Bourita dans une déclaration à la MAP à l'issue d'une réunion de la Commission des Affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des MRE à la Chambre des représentants.

Il a précisé à cet égard que plus de 22.000 marocains bloqués à l'étranger jusqu'à présent sont entrés en contact avec les différentes représentations diplomatiques du Royaume.

Les services du Ministère, a-t-il ajouté, ont pris en charge les frais d'hébergement de 3.844 personnes, les frais des consultations médicales pour 147 autres, la prolongation de visas et la régularisation de situation pour nombre de ressortissants marocains.

L'accent est également mis sur la continuité des services consulaires en ces circonstances de propagation du coronavirus, a poursuivi M.le Ministre.

Côté communication, M. Bourita a mis en avant la place primordiale de la communication de proximité, et non pas centralisée, en direction de tous les marocains se trouvant à l'étranger.

Le Ministère, a-t-il dit, va mettre en ligne les contacts de chaque Consul sur son portail en vue de faciliter la communication avec les personnes concernées dans un cadre de responsabilité et de respect mutuel, en plus du centre d'appels et des cellules de veille.

D’autre part, M.le Ministre a souligné que depuis la décision de fermeture des frontières, le 15 mars dernier, "aucune personne n’a été autorisée à entrer au Maroc, car une telle mesure a exigé un traitement ferme et rigoureux".

De même, le retour des marocains bloqués à l’étranger doit être inscrit dans le cadre du renforcement des acquis importants réalisés par le Royaume en matière de lutte contre la propagation du coronavirus.

Le retour des marocains bloqués après la fermeture temporaire des frontières, dans le cadre des mesures préventives prises par le Royaume, "devra constituer une autre preuve de la réussite de l’approche marocaine en matière de gestion de la crise", a-t-il estimé.

Après avoir insisté sur le droit indiscutable des marocains de retourner au pays, le Ministre a affirmé que cette opération doit s’effectuer progressivement dans des meilleures conditions.

Il a d'autre part appelé à se pencher sur les dimensions économique, sociale et juridique des conséquences de l'épidémie sur les MRE, notamment dans les pays européens durement touchés par le virus.

Dans la même catégorie

voir plus
Twitter Notifications Facebook Language selector Search icon Menu icon Message icon Closing icon YouTube icon Scroll icon Arrow down Map of Morocco icon Map of Africa icon Map of Europe icon world's map icon Navigation Arrow Eye icon Sharing icon Point icon Play icon Pause icon News actuality icon Extend icon Print icon Social network share icon Calendar icon Whatsapp icon Journalist icon Radio icono Television icon Quote icon Location icon world's map icon Pin icon Previous icon Next icon PDF icon Icon to increase the text Icon to decrease the text Google plus icon Decree icon Organigram icon Icon left arrow Instagram