2ème round du dialogue inter-libyen de Bouznika: Accords globaux sur les critères pour occuper les postes de souveraineté (déclaration finale)

Vous êtes ici
  1. Accueil
2-ème round du dialogue inter-libyen de Bouznika: Accords globaux sur les critères pour occuper les postes de souveraineté (déclaration finale)
Bouznika, (MAEC) - Les délégations du Haut Conseil d'État et de la Chambre des Représentants libyens participant au deuxième round du dialogue inter-libyen à Bouznika ont souligné, mardi, que ce round a été sanctionné par des accords globaux sur les critères et les mécanismes pour occuper les postes de souveraineté, prévus par l'article 15 de l’Accord politique libyen conclu en décembre 2015 à Skhirat.

Les deux délégations ont précisé, dans une déclaration finale qui vient couronner les travaux de ce round, tenu du 02 au 06 octobre dans le Royaume, que "les aboutissements du dialogue entre les deux délégations constituent un apport sur lequel il est possible de capitaliser, pour instaurer la stabilité dans le pays et mettre fin à la division institutionnelle".

Dans la déclaration finale dont lecture a été donnée lors d'une conférence de presse par Driss Omran de la Chambre des représentants libyenne, en présence du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Etranger, M. Nasser Bourita, les deux parties ont fait part "de leur détermination à poursuivre leurs rencontres consultatives, dans le Royaume du Maroc, afin de coordonner l’action des institutions politiques, exécutives et de contrôle, garantissant ainsi la fin de la période transitoire".

Conscients de l’importance des institutions souveraines dans la gestion du pays et la préservation des valeurs du peuple libyen, les délégations ont souligné que "les séances de dialogue se sont distinguées par un esprit de responsabilité nationale qui a accordé la priorité à l’intérêt général et ce, dans l’objectif de dépasser la division politique actuelle".

Les deux délégations mettent à la disposition du Haut Conseil d'État et de la Chambre des Représentants libyens les procès verbaux des accords auxquels elles sont parvenues lors des 1 et 2ème rounds, en vue de procéder aux mesures de renouvellement des structures des institutions souveraines, affirme la déclaration.

A cette occasion, ajoute la même source, les deux parties réitèrent leurs remerciements aux efforts du Royaume du Maroc "qui ont permis de surmonter les obstacles, afin d’aboutir à de véritables accords libyens, en harmonie avec les dispositions de l’Accord politique libyen".

Elles ont également salué "l’interaction positive" de l'émissaire par intérim de l'Organisation des Nations Unies en Libye, Stephanie Williams, qui a œuvré à instaurer une complémentarité entre les divers efforts du dialogue, dans la perspective d’établir un processus politique global.

La tenue de la Conférence de Berlin en janvier dernier a constitué un pari international pour la résolution politique de la crise libyenne, ont ajouté les deux délégations, notant toutefois, que le processus politique demeure "dans l’attente d’un soutien clair et concret de la part de la communauté internationale".

Dans la même catégorie

voir plus
Twitter Notifications Facebook Language selector Search icon Menu icon Message icon Closing icon YouTube icon Scroll icon Arrow down Map of Morocco icon Map of Africa icon Map of Europe icon world's map icon Navigation Arrow Eye icon Sharing icon Point icon Play icon Pause icon News actuality icon Extend icon Print icon Social network share icon Calendar icon Whatsapp icon Journalist icon Radio icono Television icon Quote icon Location icon world's map icon Pin icon Previous icon Next icon PDF icon Icon to increase the text Icon to decrease the text Google plus icon Decree icon Organigram icon Icon left arrow Instagram