Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 

Kenya gèle sa reconnaissance de la pseudo ""RASD'' (communiqué conjoint)
26.06.2007
La république du Kenya a réaffirmé le gel de sa reconnaissance de la prétendue ''rasd'', annonce un communiqué conjoint publié mardi à Nairobi, à l'issue de la visite de travail au Kenya du ministre des affaires étrangères et de la coopération, M. Mohamed Benaissa. Le Kenya a accueilli favorablement l'initiative marocaine pour la négociation d'un statut d'autonomie de la région du Sahara en vue de trouver une issue à cette question et salué les négociations directes entre les parties sous les auspices des nations unies, souligne le communiqué. Le ministre kenyan des affaires étrangères a exprimé l'espoir qu'une solution durable soit ainsi trouvée à cette question, ajoute le communiqué, qui précise que le royaume du Maroc a décidé de rétablir ses relations diplomatiques avec le Kenya au niveau des ambassadeurs. Les deux pays ont également convenu de mettre sur pied une commission mixte ministérielle pour promouvoir la coopération bilatérale et les échanges entre l'institut kenyan des affaires étrangères et l'académie royale de diplomatie du maroc. Les consultations entre les chefs de la diplomatie des deux pays se sont déroulées dans une atmosphère cordiale et fraternelle. Ils ont fait un large tour d'horizon des questions bilatérales et des moyens à même de promouvoir les relations de coopération, notamment dans les domaines de la santé, de l'eau, de l'éducation, du tourisme, de la culture et des sciences ainsi que du développement humain et social. Ils ont aussi initié des discussions sur des projets d'accords techniques qui bénéficieront aux deux peuples et qui seront conclus dans un futur proche, ajoute le communiqué. Lors de leurs entretiens, les deux ministres ont mis l'accent sur la nécessité de poursuivre la concertation entre les deux pays sur les questions qui intéressent le continent et l'agenda international. M. Benaissa a, à cette occasion, fait part à son homologue kenyan des grands chantiers de développement ouverts par SM le Roi Mohammed VI au plan national, citant notamment l'initiative nationale pour le développement humain (INDH), la lutte contre la précarité, la promotion des droits de l'homme à travers les résultats remarquables de l'instance équité et réconciliation (ier) et des droits de la femme, ainsi que des priorités accordées aux secteurs sociaux (santé, éducation, emploi) et stratégiques comme le tourisme dans le cadre de la vision 2010. M. Benaissa a, par ailleurs, souligné la disposition du Maroc à partager avec le Kenya son savoir-faire et son expérience dans ces domaines, dans lesquels le royaume est crédité d'un rôle novateur et pionnier sur le continent et dans le monde arabe. Le Kenya soutient, en outre, la candidature de la ville de Tanger pour l'organisation de l'exposition internationale 2012 et va agir dans ce sens auprès des pays membres du bureau international des expositions, a déclaré à la map le ministre kenyan des affaires étrangères, M. Raphaël tuju.