Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 

Le Tchad retire sa reconnaissance de la pseudo "rasd"
17.03.2006
Le Gouvernement de la République du Tchad a décidé de retirer, à compter de ce jour (17 mars 2006), sa reconnaissance de la pseudo "RASD" qu'elle avait reconnue le 4 juillet 1980. Cette décision a été annoncée par le Ministre tchadien des affaires étrangères et de l'intégration africaine, M. Ahmat Allami, lors d'une déclaration à la presse à l'issue de l'audience que lui a accordée SM le Roi Mohammed VI, vendredi au palais royal à Agadir. Le Ministre tchadien a expliqué que cette décision préside de la volonté de la République du Tchad et du Royaume du Maroc "de hisser leurs relations fraternelles au niveau d'un partenariat politique, économique et culturel, conforme aux aspirations profondes des deux peuples frères" et contribuant au renforcement de la paix et de la stabilité dans la région maghrébo-sahélienne. Le diplomate tchadien a souligné que cette décision, qui témoigne de l'attachement de la République du Tchad aux principes du droit international et aux fondements de la légalité internationale, traduit aussi la volonté clairement affichée de son pays de contribuer aux efforts en cours, des Nations Unies visant à parvenir à "une solution politique, définitive, mutuellement acceptable à ce différend régional, dans le respect de la souveraineté nationale et de l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc". Cette décision, a relevé M. Allami, exprime également le "souci du gouvernement tchadien d'inscrire son action en droite ligne avec le souhait de la communauté internationale de mettre fin à ce conflit qui n'a que trop duré" et qui entrave l'intégration régionale, l'essor économique et le développement humain de l'espace du Maghreb et du Sahel.