Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
    Union du Maghreb Arabe 
Le Royaume du Maroc et l’Union du Maghreb Arabe
 

 L’édification d’un espace maghrébin a toujours été une priorité de la politique étrangère du Royaume du Maroc. Les grands rendez-vous de ce processus se sont déroulés au Maroc. Cela  a débuté par  la création, en 1948, du Comité pour la Libération du Maghreb autour de résistants marocains, algériens et tunisiens, puis à Tanger, en 1958, par la Conférence des Partis Politiques Maghrébins. Ce processus de quatre décennies, marqué par d’importants efforts diplomatiques et politiques, a été couronné par  la signature du Traité de Marrakech, en 1989, instituant  la création de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) et déclanchant l’institutionnalisation de la coopération intermaghrébine. C’est un événement historique qui restera gravé dans la mémoire des peuples maghrébins.

Le Maroc est guidé dans cette perspective d’union par une réelle volonté de contribuer, aux côtés de ses partenaires maghrébins, à reconstruire l'unité arabe, en amorçant l'assainissement des relations maghrébines, et en s'engageant dans une nouvelle ère plus tournée vers l’avenir.

Sur la base de ce constat, le Maroc qui a inscrit l'unité maghrébine comme une option stratégique, a réaffirmée cette vision  dans le préambule de la nouvelle Constitution  marocaine de 2011 « …le Royaume du Maroc, Etat uni, totalement souverain, appartenant au Grand Maghreb, réaffirme ce qui suit et s’y engage : - œuvrer à la construction de l’Union du Maghreb, comme option stratégique ». De ce fait, le Maroc considère que  la construction de l’édifice Maghrébine est une stratégie prioritaire de sa politique étrangère et s’engage  fermement avec ses paires à réaliser ce rêve maghrébin et œuvre sans relâche pour sa réalisation.

 Confirmant ces aspirations partagées par les peuples des cinq pays maghrébins, Sa Majesté Le Roi a souligné dans son Discours adressé à la nation, le 6 Novembre 2011, à l’occasion du 36ème anniversaire de la marche verte, la nécessite  de « prendre des décisions inclusives, synergiques, prospectives et courageuses ». Sa Majesté a ajouté que « Le Maroc fut le premier à interagir avec ces mutations, à saisir les aspirations démocratiques légitimes des populations de la région et à leur témoigner sa solidarité ». Sa Majesté a, également, réitéré la disposition du Maroc à « tout mettre en œuvre, tant sur le plan bilatéral qu’au niveau régional, pour la concrétisation des attentes des générations présentes et à venir qui aspirent à l’avènement d’un ordre maghrébin nouveau, qui transcende l'enfermement dans les postures figées et les antagonismes stériles, et qui ouvre la voie au dialogue, à la concertation, à la complémentarité, à la solidarité et au développement, un Maghreb qui, fort des cinq pays qui le composent, serait un véritable moteur de l'unité arabe, un partenaire agissant de la coopération euro-méditerranéenne, un facteur de stabilisation et de sécurisation de la zone sahélo-saharienne, et un acteur structurant de l'intégration africaine ».       

Le Discours Royal, dans sa portée stratégique, régionale et internationale, a tracé une feuille de route pour une action maghrébine portée sur l’avenir, qui nécessite  plus d’efforts de toutes les parties concernées en vue de l’édification d’un nouvel espace maghrébin intégré de nature à répondre aux aspirations des peuples maghrébins à l’union au progrès et au développement.

Dès lors, le Maroc, qui abrite le siège du Secrétariat Général de l’UMA, s’acquitte régulièrement de la totalité de ses obligations à l’égard de cette organisation et prend part, de manière active, à toutes les réunions et activités de l’Union.

  Les effets de la mondialisation et les répercussions de la crise financière mondiale devraient inciter les pays maghrébins à s’engager dans la voie d’un dialogue sérieux et constructif pour l’édification d’un avenir commun  meilleur fondé sur le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale des Etats membres et du respect du principe du bon voisinage tel que stipulé par l’article 15 de la charte de l’UMA.      

Bien que l’état des relations politiques intermaghrébines ne répond pas aux aspirations des peuples maghrébins, le Maroc demeure convaincu que le dialogue, la concertation et l’entente constitue la voie idoine pour résoudre les conflits et les différends  qui sévissent dans la région.

A cet égard, le Maroc a lancé, durant ces dernières années plusieurs initiatives afin d’instaurer la confiance, renforcer les relations avec les voisins et relancer le processus de l’intégration maghrébine.

Depuis le début de 2012, le Maroc s’est engagé avec ses paires à redoubler d’efforts en vue de repérer les voies et les moyens susceptibles d’insuffler  un nouvel élan  aux relations de coopération intermaghrébine. A cet effet, le Ministre des Affaires Etrangères et de la coopération, Dr. Saad Eddine EL OTMANI,  a effectué plusieurs visites dans les pays de l’UMA. Ce périple a été couronné par  la tenue de la 30ème session de la réunion du Conseil  des Ministres des Affaires Etrangères de l’UMA, à Rabat le 18 Février 2012. Cette importante réunion a permis aux pays maghrébins d’examiner les différentes questions d’actualité de portée régionale et internationale, d’harmoniser leurs visions et leurs approches et ce, afin d’élaborer une nouvelle stratégie pour l’action maghrébine future capable de relever les défis qui menacent la sécurité et la stabilité de la région,

Les événements survenus, récemment, au nord du Mali ont, également, incité les pays du Maghreb, du Sahel et leur partenaires à intensifier leur coopération pour faire face à aux nouveaux défis sécuritaires dangereux. Ce phénomène d’insécurité transcontinentale nécessite d’importants efforts de coordination et de coopération afin d’initier une approche sécuritaire intégrée, préventive, concertée et multidimensionnelle  qui incorpore  notamment le développement économique, la solidarité et qui prend en considération les aspects  culturels, éducatifs et religieux  basés sur des principes de tolérance et de modération.

Le Maroc ne cesse de plaider pour une union qui se hisse au rang des autres acteurs régionaux, en œuvrant à ce qu’elle soit une force agissante au niveau régional, et international, c’est pourquoi l’intégration régionale est présente dans ses efforts inclusifs pour prendre en consécration la dimension maghrébine dans ses relations privilégiées aussi bien avec l’UE qu’avec les Etats-Unis d’Amérique. A cet égard,  le Maroc considère le statut avancé avec l’UE comme étant le précurseur d’une relation d’envergure entre l’UMA et l’UE dont la nécessité est aussi bien économique, humaine que sécuritaire.

Avec les Etats-Unis, le Maroc n’a jamais cesser de rappeler l’importance du dialogue avec l’administration américaine pour la région du Maghreb et les événements survenus dans la régions, particulièrement, suite aux révolutions tunisienne et libyenne ainsi que les autres développements que connait la région sahélo-saharienne et ses répercussions sur la paix et la sécurité régionale et internationale, d’où  l’intérêt accordé par les Etats-Unis à la  région maghrebo-sahelo-saharariénne.


 
  Tenue de la 34ème session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères des pays de l’Union du Maghreb Arabe
  Réunion de la 18ème session de la grande Commission mixte maroco-tunisienne
  33ème session du Conseil des Ministres des Affaires étrangères de l'UMA
  Entretiens avec le Ministre des Affaires Etrangères tunisien
  Entretien du Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération avec le quotidien tunisien Assabah et avec le quotidien Asharq Al Awsat
  Communiqué conjoint maroco-tunisien
  Sa Majesté le Roi reçoit à Tunis Mme Oum Al Kheir Hached et son fils Noureddine Hached, Président de la Fondation Farhat Hached
  Sa Majesté le Roi reçoit à Tunis M. Beji caid Sebssi, Président du parti "Nidae Tounes"
  Sa Majesté le Roi se recueille au cimetière des martyrs de Sijoumi
  Discours de Sa Majesté le Roi devant l'Assemblée nationale constituante tunisienne
  Sa Majesté le Roi reçoit le Chef du gouvernement tunisien et s'entretient avec le Président de l’Assemblée nationale constituante
  Entretiens à Tunis entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président Moncef Marzouki
  M.Mezouar s'entretient avec son homologue tunisien
  Clôture des travaux la 32ème session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de l'UMA
  Tenue de la 32ème session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de l'UMA
  Réunion du Comité de Suivi préparatoire de la 32ème session du Conseil des Ministres des Affaires Étrangères des pays l’UMA
  32ème session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de l'UMA
  Réunion de concertation à l’occasion du 25ème anniversaire de la création de l'UMA
  Participation de M. Mezouar à la Célébration du 25ème anniversaire de la création de l’UMA.
  Réunion de coordination lundi à New York des Ministres des Affaires Étrangères de l'UMA