Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
    Organisation des Nations Unies (ONU)
Contribution du Maroc aux opérations de maintien de la paix: un engagement continu pour la paix
 

Depuis son adhésion à l’ONU, le Royaume du Maroc s'est employé à contribuer pour faire de cette Organisation un acteur incontournable dans la préservation de la paix et de la sécurité internationales et dans la régulation et le développement des relations internationales, ainsi que la création d'un ordre mondial fondé sur la coopération, la justice et la légalité internationale.

L’engagement du Maroc en faveur du maintien de la paix s’inscrit dans la continuité. Fidèle aux principes inscrits dans le Préambule de sa Constitution, notamment ceux appelant à la préservation de la paix, l’encouragement de la stabilité et le respect de l’intégrité territoriale des Etats, le Maroc a fait  du maintien de la paix un pan important dans sa politique étrangère et de sécurité.

Le Royaume du Maroc joue un rôle important en matière de prévention des conflits, de maintien et de consolidation de la paix. Cette contribution s’inscrit dans une vision de politique étrangère et de défense nationale visant à faire du Maroc un « acteur de paix » sur la scène internationale, et ce conformément aux principes directeurs de l’ONU en la matière.

A cet égard, le Maroc a investi, depuis 1960, avec succès le créneau du maintien de la paix avec la participation à plusieurs Opérations de Maintien de la Paix (OMP), aux côtés de partenaires telles que l’ONU, l’UE et l’OTAN.

Ainsi, le Royaume a pris part, pour la première fois à une OMP, en 1960, pour préserver l’intégrité territoriale du Congo. Le Maroc est, aussi, le seul pays arabe et africain à avoir participé à des opérations de l’OTAN dans le Kosovo et de l’UE en Bosnie-Herzégovine. Sa contribution en Bosnie-Herzégovine aux côtés des autres Nations, avec un contingent de 135 militaires, s’est achevée le 28 octobre 2007.

Actuellement, le Maroc prend part aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), et à la Mission des Nation Unies en République Démocratique du Congo (MONUC).

Au 31 janvier 2010, le Maroc, avec une participation de 1562 membres des FAR aux OMP, occupe la 18ème place sur le ranking des pays contributeurs de troupes au niveau mondial, la 3ème dans le monde arabe et la 8ème au continent africain.

En guise de reconnaissance du travail accompli, les membres du contingent des FAR déployés en Côte d'Ivoire ont été décorés, à deux reprises, en 2006 et 2008, de la médaille de l'ONU.

Cadre de participation du Maroc aux Opérations de maintien de la paix

La participation du Maroc aux OMP, qui vise à l’instauration de la paix et de la sécurité internationales, se fait en conformité avec les trois piliers fondamentaux suivants :

·       La participation du Maroc s’est toujours faite dans le cadre de missions autorisées et approuvées par les Nations Unies.

·       Le Maroc veille toujours, au respect des principes sacro-saints agréés par la communauté internationale en matière de maintien de la paix. Il s’agit, en l’occurrence, du respect de l’intégrité territoriale des Etats, de la souveraineté et du consentement des Etats concernés.

·       La participation marocaine aux OMP intègre de plus en plus une forte dimension humanitaire.

De même, le Maroc considère que la réussite des OMP dépend essentiellement de la coopération triangulaire entre le Secrétariat des Nations Unies, les pays contributeurs en troupes et le Conseil de Sécurité, lors de la conception, la définition et la mise en œuvre des mandats confiés aux OMP. Ces mandats devraient être, aussi, empreints de réalisme afin de procurer aux OMP toutes les chances de réussite.

L’efficacité des OMP reste tributaire, également, d’une certaine adéquation entre les ressources nécessaires disponibles et les mandats établis, et la recherche de l’excellence et de l’expérience du personnel appelé à y participer, ainsi que la disponibilité du matériel et des moyens logistiques.

Le Maroc estime, aussi, que les réformes ayant concerné le Département des OMP et la création d’un nouveau Département d’Appui Logistique, constituent un pas important vers une meilleure rationalisation de l’action de l’ONU en matière de maintien de la paix et de la sécurité internationale, et devraient continuer dans une logique consultative et participative où sont associés tous les États membres de l’ONU, en particulier, les pays fournisseurs de troupes.

Le Maroc, en sa qualité de Coordonnateur du Mouvement des Non-alignés pour les  Opérations de Maintien de la Paix, continuera à  accorder une importance particulière et assurer un suivi au processus de réforme et de réflexion sur le maintien de la paix au sein des Nations Unies, notamment l’examen et le débat concernant le document conjoint préparé par  les Départements des Opérations de maintien de la paix (DPKO) et de l’appui aux Missions (DFS), intitulé « Un nouveau partenariat : définir un nouvel horizon pour les opérations de maintien de la paix des Nations Unies ».