Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
    Organisation des Nations Unies (ONU)
Développement durable, changement climatique et biodiversité
 

Le Développement Durable, concept consacré depuis la Conférence de Rio (1992), est un choix de développement délibéré auquel le Maroc a souscrit au même titre que la Communauté Internationale. Depuis sa participation à ce Sommet, le Maroc s’est engagé dans un processus irréversible de mise en œuvre des recommandations de la Conférence des Nations Unies sur l’Environnement et le Développement. 

 Les priorités du Maroc en matière de  développement durable peuvent être déclinées comme suit:   

  • Les Changements Climatiques, les Bioénergies, l’Eau, la Diversité Biologique, la Lutte contre la Désertification et la Gouvernance Environnementale Internationale demeurent, pour le Maroc, des questions prioritaires;
  • Le Maroc appuie l’unification du cadre institutionnel universel, notamment à travers le renforcement de l’efficacité et la cohérence de la gouvernance environnementale internationale, susceptible de permettre aux pays en développement de mettre en œuvre leurs politiques nationales dans le secteur. Le renforcement de cette gouvernance est, en effet, capable de remédier aux lacunes observées dans les rapports des Nations Unies, inhérentes à une architecture complexe et fragmentée, marquée par une multiplication d’enceintes et d’organisations.
  • Le Maroc estime que la problématique des changements climatiques devrait être traitée dans le cadre d’une approche fondée sur le principe de la responsabilité commune, mais différenciée.
  • Le Maroc plaide pour une action multilatérale concertée en vue d’accompagner, de manière plus engagée, les pays en développement dans leurs efforts d’adaptation ;
  • Le Royaume estime, en outre, que les changements climatiques, au même titre que le recours accru aux produits alimentaires nécessaires pour la production de biocarburants, ont gravement compromis l’approvisionnement de la population mondiale, notamment dans les pays en développement ;
  • Le Maroc considère urgent de préserver et de consolider les acquis des pays en développement dans le domaine de la mobilisation des ressources en eau.


          Lien:  www.unep.org