Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
   Monde Arabe
La 39ème Session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de l’OCI
Djibouti 15.11.2012

Le Ministre Délégué aux Affaires Etrangères et à la coopération M. Youssef Amrani, prend part à la 39ème Session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de l’Organisation de la Coopération Islamique, qui se tient du 15 au 17 novembre 2012, à Djibouti.


Lors d'un discours prononcé à cette occasion, M. Amrani a affirmé que cette réunion se tient, dans un contexte de crises politiques successives, ce qui exige des actions communes et soutenues, visant à promouvoir la coopération et à consolider les valeurs de la solidarité islamique, soulignant que cette coopération ne se réalisera que grâce à une action islamique commune sur la base d’une volonté politique forte et de la confiance mutuelle.

Concernant la crise syrienne, M. Amrani a exprimé la profonde préoccupation du Maroc sur la dégénération de la situation en Syrie et les massacres à l’encontre des citoyens syriens. À cet égard, il a appelé le gouvernement syrien à cesser immédiatement les violences, et invité la communauté internationale à assumer sa responsabilité, en prenant des mesures concrètes et efficaces pour protéger les civils des massacres, des déplacements et de la violation des droits de l'homme.

En ce qui concerne les conflits que connaissent certains pays musulmans, notamment le Mali, la Somalie, le Soudan et l'Afghanistan, M. Amrani a souligné que le Maroc appelle à la réconciliation entre toutes les sectes et les religions, afin de résoudre ces conflits, et ce dans le cadre du respect de la souveraineté, et de l'unité nationale et l'intégrité territoriale de ces pays frères.

M. le Ministre délégué a affirmé que la défense des causes islamique relève de la responsabilité de tous, notamment, la question de la Palestine et d’Al-Qods, qui sont au sommet des priorités. À cet égard, il a rappelé que le Royaume du Maroc condamne vigoureusement les agressions perpétrées depuis mercredi par l'aviation israélienne contre plusieurs sites dans la bande de Gaza, qui ont fait plusieurs victimes.

Le Maroc, dont le Roi Sa Majesté Mohammed VI préside le Comité Al Qods, considère que cette escalade dangereuse est inacceptable et que la poursuite de ces attaques pourrait avoir des répercussions désastreuses sur la sécurité et la stabilité de la région, a-t-il précisé, soulignant que le Maroc appelle à l'arrêt immédiat de ces raids et appelle la communauté internationale à assumer ses responsabilités pour la protection de la vie des habitants de la bande de Gaza et de leurs biens.

M. Amrani également observer que les conditions difficiles que traverse le peuple palestinien nécessite la mobilisation de tous les moyens disponibles de la Oumma islamique afin de défendre le droit légitime des Palestiniens à une vie humaine digne et à un Etat indépendant viable ayant comme capitale Al Qods Asharif.

Le Ministre Délégué a, dans ce sens, souligné la conviction du Maroc qu'une "solidarité réelle entre les pays islamiques, partant d'une vision commune, est à même de protéger et de consolider les droits légitimes du peuple palestinien dans toutes les instances régionales et internationales influentes", ajoutant que le Maroc invite à ce titre à soutenir la revendication palestinienne visant à décrocher une reconnaissance internationale de l'Etat palestinien indépendant et d'obtenir le statut de membre à part entière aux Nations Unies.

D’autre part, M. Amrani a indiqué que l’un des défis qu’affronte le monde musulman est la campagne anti-islam et notamment les violations dont  souffre la minorité musulmane à Myanmar exprimant à cet égard la position du Maroc qui dénonce ces actes criminels contraires aux valeurs de l’humanité et aux principes du droit international humanitaire et appelant le gouvernement de ce pays à arrêter immédiatement l’usage de la force et de la violence à l’égard de cette minorité sur son territoire.

En outre, M. Amrani a souligné que le contexte de la mondialisation et les répercussions de la crise économique et financière mondiale interpellent les peuples des pays musulmans à redoubler les efforts afin de consolider la complémentarité économique, de développer davantage la coopération entre les pays musulmans et ce  pour le bien être de ces peuples.

En marge de cette session, M. le Ministre Délégué s’est entretenu avec M. Nabil Chaat, qui préside la délégation palestinienne à ladite session.

L’entretien entre les deux responsables a porté sur les derniers développements de la question palestinienne à la veille de l’examen, devant l’Assemblée Générale des Nations Unies, de l’octroi à la Palestine du statut d’Etat non membre des Nations Unies.

M. Le Ministre Délégué a assuré le représentant palestinien de l’appui et de la détermination constante du Royaume à la cause palestinienne et de son engagement sans faille en faveur d’un Etat palestinien indépendant avec comme capitale Al-Qods Al Sharif comme capitale.

A cette occasion, M. Nabil Chaat a rendu hommage à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, pour les efforts déployés par le Souverain en faveur de la protection de la ville Sainte, notamment en ce qui concerne la sauvegarde de son identité contre toutes les tentatives de judaïsation.

Il convient de signaler que la 39ème session du Conseil des Ministres des Affaires étrangères de l’OCI qui se tiendra cette année sous le thème de « Session de la solidarité pour un développement durable » examinera la situation en Syrie qui est au premier plan des préoccupations. Elle connaîtra, également, la tenue d’une séance spéciale dédiée aux derniers développements au Myanmar où de nombreux villages des musulmans Rohingyas ont été attaqués dans la province d’Arakan.

Discours de M. Amrani