Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
   Monde Arabe
Participation de M. le Ministre à la réunion extraordinaire du Conseil de la Ligue Arabe sur la Syrie
Le Caire 12.02.2012
Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Saad Dine El Otmani, a pris part à  la réunion extraordinaire du Conseil de la Ligue arabe sur la Syrie, tenue au Caire,  le 12 février 2012.

M. le Ministre  a annoncé, à cette occasion, la participation du Maroc à la réunion des "amis de la Syrie", prévue le 24 février à Tunis. Il a déclaré, dans ce sens, que le Maroc, qui se considère concerné par toutes les décisions émanant de la Ligue arabe, devra participer à cette réunion qui sera organisée en Tunisie.

Le Ministre a, par ailleurs, réitéré, le soutien constant du Royaume à tous les efforts visant l'arrêt de l'effusion de sang en Syrie par tous les moyens nécessaires.

Il a, également, fait savoir que les Ministres arabes des Affaires étrangères ont salué l'initiative marocaine de présenter le plan arabe de sortie de crise aux pays membres du conseil de sécurité de l'ONU, déplorant la non adoption de ce projet de résolution par cette instance internationale à cause du veto de la Chine et de la Russie.

M. El Otmani a ajouté que le groupe arabe à l'Assemblée générale de l'ONU devra présenter prochainement un projet de résolution sur le plan de sortie de crise en Syrie, ainsi que les décisions afférentes émanant de la Ligue arabe.

A l’issue de cette rencontre, les Ministres arabes des Affaires Etrangères ont décidé de mettre fin à la mission des observateurs arabes en Syrie et d'inviter le Conseil de Sécurité à adopter une résolution formant une force conjointe de maintien de la paix arabo-onusienne dans ce pays.

Les Ministres ont également exigé un cessez-le-feu immédiat et la levée du siège de certains quartiers et villages imposé par les forces armées syriennes, le retour des soldats dans leurs casernes et la protection des civils, ainsi que la supervision de l'application rigoureuse des décisions contenant dans le plan arabe de sortie de crise.

Le Conseil de la Ligue arabe a souligné l'impératif pour le gouvernement syrien d'honorer ses engagements et de répondre favorablement et dans les meilleurs délais aux efforts arabes pour trouver une solution pacifique à cette crise.

Le Conseil, a, en outre, exprimé son rejet de la poursuite des violences en Syrie, et s'est engagée à prendre une série de mesures vis-à-vis de cette crise.

Les Ministres arabes des Affaires étrangères ont de même appelé à l'ouverture des canaux de communication avec l'opposition syrienne et de lui fournir toutes les formes de soutien politique et matériel.

Tout en accueillant favorablement la proposition de la Tunisie pour abriter une réunion le 24 février des amis de la Syrie, le Conseil a exhorté les mouvements de l'opposition syrienne à s'unir.