Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
   Monde Arabe
La dynamisation des relations maroco-algériennes "est la priorité des priorités pour nous"
Alger 23.01.2012
Le dépassement des difficultés qui entravent la dynamisation des relations maroco-algériennes dans tous les domaines constitue "la priorité des priorités" pour le Maroc, a affirmé, lundi à Alger, le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Saad dine El Otmani.

"Nous considérons que le dépassement des difficultés entravant la dynamisation des relations politiques, économiques et dans tous les domaines entre le Maroc et l'Algérie est la priorité des priorités pour nous", a déclaré M. El Otmani lors d'un point de presse conjoint avec son homologue algérien, M. Mourad Mdeleci à l'issue d'un entretien entre les deux parties.

M. El Otmani, qui a souligné le caractère "plus qu'exceptionnel" des relations entre les deux pays et les deux peuples notamment sur les plans de l'histoire, de la civilisation et la culture, a estimé qu'il est du devoir historique des pays d'œuvrer pour développer leurs relations dans tous les domaines et partant réaliser les attentes des deux peuples au progrès, au développement et à un avenir meilleur.

"A travers la promotion de leurs relations, le Maroc et l'Algérie peuvent jouer un rôle clé en tant qu'acteurs principaux au niveau maghrébin, régional, arabe, islamique, africain et international", a ajouté le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, se félicitant du "grand intérêt" accordé par les autorités algériennes à cette visite officielle en Algérie, qui est la première qu'il effectue à l'étranger.

M. El Otmani a indiqué avoir évoqué avec M. Medelci les relations bilatérales et la dynamisation de la coopération maghrébine, mettant l'accent sur l'importance que revêtent ces deux volets.

Le Ministre des Affaires Etrangères a fait part d'une volonté commune pour donner une nouvelle impulsion aux relations bilatérales, annonçant dans ce sens la mise en place prochainement d'un programme d'action précis engageant les deux parties.

Les deux Ministres ont examiné plusieurs propositions, dont la diversification des domaines de coopération et son évaluation au niveau des secteurs ayant fait l'objet de rencontres entre les deux pays à l'image de ceux de l'énergie, l'agriculture et la jeunesse.

Pour les domaines qui n'ont pas encore fait l'objet de rencontres sectorielles comme ceux de l'enseignement supérieur, la recherche scientifique, l'éducation nationale et l'information, le ministre a souligné la nécessité de s'y atteler.

Les deux parties ont également proposé d'encourager les rencontres entre hommes d'affaires, entreprises, parlementaires, acteurs de la société civile en vue de jeter des ponts solides pour promouvoir la coopération et l'échange d'expériences et d'expertises.

Pour ce qui est des mécanisme de coopération, M. El Otmani a ajouté que les deux parties ont proposé de tenir une réunion tous les six mois au niveau des ministres des Affaires étrangères pour évaluer les réalisations de tout ce qui a été convenu et mettre en place de nouveaux programmes.

Au plan maghrébin, les deux parties ont convenu la poursuite de la coopération et la concertation pour dépasser la stagnation que connaît l'Union du Maghreb arabe (UMA) et pour redynamiser ses institutions.

M. El Otmani, qui est arrivé dans la matinée à Alger pour une visite de deux jours en Algérie, a été accueilli à l'aéroport international Houari Boumédiane par son homologue algérien Mourad Medelci, en présence de l'ambassadeur du Maroc à Alger, M. Abdellah Belkeziz.

Cette première visite de M. El Otmani à Alger à la tête d'une importante délégation de son département "s'inscrit dans le cadre de la consolidation du processus des rencontres et des concertations entamé par les deux pays pour hisser leurs relations au niveau des aspirations des deux peuples frères".