Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
   Monde Arabe
M. Fassi Fihri SM le Roi "joue un rôle extrêmement précis et précieux" pour la cause palestinienne
New York (Nations Unies) 22.09.2011

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Taib Fassi Fihri, a souligné, jeudi au siège des Nations Unies à New York, le "rôle extrêmement précis et précieux" joué par SM le Roi Mohammed VI en faveur de la cause palestinienne.


Le Maroc "est un acteur important et SM le Roi joue un rôle extrêmement précis et précieux pour la cause palestinienne au nom du peuple marocain qui est non seulement solidaire, mais qui accompagne à l'échelle internationale les revendications légitimes du peuple palestinien frère", a affirmé le Ministre, pour qui il "ne saurait y avoir de paix au Moyen Orient sans la création d'un Etat Palestinien".

Le Maroc "n'a eu de cesse depuis toujours d'exprimer non pas uniquement sa solidarité avec le peuple palestinien, mais surtout son appui à ses aspirations nationales légitimes et qui ne saurait y avoir de paix au Moyen Orient sans la création d'un Etat palestinien fort, viable avec pour capitale Al Qods Est et contiguë géographiquement" a-t-il dit, dans une déclaration à la presse en marge des travaux de la 66eme session de l'Assemblée générale de l'ONU.

"Nul ne peut espérer à la sécurité ou à l'évolution positive sans la création d'un Etat palestinien indépendant. Dans ce contexte, SM le Roi Mohammed VI, en tant que Président du Comité Al Qods a toujours milité avec force et volonté pour cet objectif que l'ensemble de la Communauté internationale attend aujourd'hui. De même, le Maroc en tant que membre du Comité de suivi de l'Initiative arabe a toujours milité pour cet objectif", a insisté M. Fassi Fihri.

"Nous avons travaillé aux côtés de nos frères palestiniens pour que le dossier soit mieux présenté, pour que la politique inacceptable menée par Israël soit dénoncée à l'échelle internationale et nous sommes heureux d'avoir contribué, nous Marocains, à la reconnaissance de plus en plus large de l'Etat palestinien par un certain nombre de pays africains, latino- américains et asiatiques", s'est félicité le Ministre.

Et le Ministre de rappeler les cinq réunions dans le cadre de l'initiative arabe de paix pour "nous adresser aux Nations unies et également soutenus, tout au long de nos rencontres, le désir de l'Autorité palestinienne d'aller rechercher ici même à New York, la "pleine adhésion de la Palestine comme Etat membre des Nations Unies, à travers une résolution du Conseil de Sécurité".

"Nous avons aussi dit qu'il était possible, à un moment ou à un autre, de recourir à l'Assemblée générale (de l'ONU) pour parvenir de manière, peut-être intermédiaire, mais sans abandonner l'objectif fondamentale qui est celui d'une adhésion pleine et entière", a dit M. Fassi Fihri. "Aller à travers l'Assemblée générale non seulement pour obtenir la reconnaissance de la Palestine comme Etat Non-membre avec tout cela contient comme possibilités supplémentaires d'action de la Palestine au sein de l'ONU, mais aussi pour l'importance d'une relance des négociations", sur la base de paramètres internationalement reconnus, à savoir deux Etats vivant côte-à-côte dans la sécurité et la paix.