Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
   Monde Arabe
Le Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération s'entretient avec son homologue Égyptien
le Caire 05.07.2014
Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Salaheddine Mezouar, s'est entretenu, samedi 5 juillet 2014 au Caire, avec son homologue égyptien, M. Sameh Choukri, en présence de l'Ambassadeur de Sa Majesté le Roi  en Egypte, M. Mohamed Saad Alami.

Les deux Ministres ont tenu une réunion de travail au cours de laquelle, ils ont convenu de poursuivre les préparatifs pour la tenue de la Haute commission mixte Maroc-Egypte organisée au niveau des Chefs d'Etat, en vue d'en fixer la date, à l'issue des préparatifs pour la réunion au niveau des hauts responsables.


M.Mezouar a affirmé, dans ce sens, que les relations maroco-egyptiennes distinguées sont sur la bonne voie, et connaitront un nouveau tournant marqué de nouveaux horizons et d'ambitions renouvelées, qui sont en phase avec les aspirations des deux pays et les mutations régionales et internationales.


Lors de cet entretien, les deux parties ont évoqué la situation sur la scène régionale, notamment l'escalade dans les territoires palestiniens et à Al-Qods, à la suite d'actes de violence en Cisjordanie. A cet égard, les parties ont imputé l'escalade au gel des négociations, à la poursuite de la colonisation dans les territoires palestiniens et aux actes de provocation israéliens qui ne laissent pas de place aux négociations, qui vont à l'encontre de l'esprit du processus de paix et constituent de graves manquements par Israël à ses obligations internationales ainsi qu'une violation de la légalité internationale.


Les deux Ministres ont dénoncé les actes de violence dont sont victimes les Palestiniens désarmés aux mains du colonisateur, en appelant la communauté internationale à assumer sa pleine responsabilité en vue de faire pression sur Israël pour arrêter sa politique agressive envers le peuple Palestinien.


Ils ont, également, évoqué la situation sur la scène arabe, notamment, les derniers développements en Irak et la nécessité de parvenir à une solution politique à travers l'inclusion de toutes les forces vives et la préservation de l'unité et la souveraineté de l'Irak face à l'extrémisme, le terrorisme et les conflits sectaires.


Il a aussi été question de la crise syrienne et des moyens d'œuvrer à la faveur d'une solution politique consensuelle répondant aux aspirations du peuple syrien, garantissant son droit à la stabilité et au choix d'un processus démocratique sain et préservant la souveraineté de la Syrie et son unité territoriale.


Les deux Ministres ont également évoqué la situation en Libye, en faisant part de leur souhait d'un retour de la stabilité à ce pays qui garantirait la reconstruction de ses institutions et le succès du processus électoral dans ce pays.


Les deux Ministres ont convenu de la poursuite du dialogue et de concertation entre les deux pays sur toutes les questions d’intérêt commun.