Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
   Conseil de l'Europe
M. le Ministre prend part aux travaux de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe
Strasbourg 24.04.2012

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Dr Saad Dine El Otmani, a pris part, mardi 24 avril 2012 à Strasbourg à la session d'avril de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) à Strasbourg.


Intervenant  en plénière de l’Assemblée, Dr Saad Dine El Otmani a indiqué que le Maroc ne peut que renouveler son appel à ses principaux partenaires, notamment l'UE et le Conseil de l'Europe, pour qu'ils continuent à apporter leur appui et leur expertise, et ce en vue d'accompagner cet élan réformateur" dans lequel il est engagé.

Le processus de réformes initiées par le Royaume, marqué notamment par l'adoption d'une nouvelle Constitution et l'émergence d'une nouvelle élite politique à la faveur des élections législatives de novembre dernier, conforte sa position en tant que "partenaire crédible et respecté au sein du concert des nations, sur le plan bilatéral, régional et international", a-t-il souligné.

Dr El Otmani a souligné que ce processus politique, réalisé grâce à "une approche participative démocratique et inclusive, ne trouve pas ses origines dans les soulèvements que connaît la région, ils lui ont donné en revanche un coup d'accélérateur", il a rappelé, dans ce sens, la dynamique réformatrice "endogène" et "volontariste" ayant marqué l'histoire du Maroc depuis son indépendance.

Pour autant, M. le Ministre s'est dit "convaincu que le défi majeur pour le Maroc d'aujourd'hui demeure la réhabilitation et l'implication de tous les acteurs en vue de consolider les acquis, corriger les incohérences et réussir notre processus "réformateur".

Dr El Otmani a, par ailleurs, salué "les efforts considérables" fournis par le Parlement marocain en vue de promouvoir sa collaboration avec l'APCE auprès de laquelle il est le premier à jouir du statut de "Partenaire pour la démocratie", depuis juin 2011. Il s'est dit "persuadé" que ce lien contractuel permettra l'amélioration de la coopération et la concertation entre les parlementaires marocains et leurs homologues européens sur les questions d'intérêt commun pour faire face aux défis que les Etats de la région rencontrent afin de réaliser les aspirations de leurs peuples vers davantage de progrès et de développement, de sécurité et de stabilité.

M. le Ministre a également rappelé l’adhésion du Maroc au Groupe de gestion des risques majeurs naturels et technologiques (EUROPA), à la Convention relative à l'élaboration d'une Pharmacopée européenne, à la Convention sur la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe et à la Commission Européenne pour la Démocratie par le Droit dite Commission de Venise, ainsi qu'au Centre Européen pour l'interdépendance et la Solidarité Mondiale (Centre Nord Sud), a rappelé M. le Ministre.

Pour M. le Ministre, ce rapprochement "optimal" du Maroc des standards du Conseil de l'Europe converge pleinement avec la politique d'ouverture et de modernisation, de consolidation de l'Etat de droit et de bonne gouvernance et constitue un facteur d'accélération de la dynamique dans laquelle il s'est toujours inscrit.

Il a, en outre, indiqué que cette relation "dense et variée" trouvera une traduction sur le terrain à travers la mise en oeuvre du projet de plan d'action entre le Maroc et le Conseil d'Europe entre la période 2012-2014 et qui contient trois volets : "Droit de l'homme", "Etat de Droit" et "La démocratie", projet dont l'adoption est prévue cette semaine.

M le Ministre a, par ailleurs, annoncé qu'une "procédure de consultation est actuellement en cours" en prévision à l'adhésion du Maroc à des traités du Conseil de l'Europe, à caractère culturel, sécuritaire et juridico-judiciaire, ouverts aux pays non européens non membres du Conseil.

Pour Dr El Otmani, cette qualité du partenariat entre le Maroc et le Conseil de l'Europe constitue "un levier permettant de l'élever au rang de partenaire privilégié au sein de la région Euro-méditerranéenne, en mesure de partager son expérience démocratique et de jouer un rôle stabilisateur en vue d'instaurer un espace commun de paix et de stabilité.

Par ailleurs, le Maroc était à l'honneur mardi au siège de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) à Strasbourg où M. Saad Dine El Otmani, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération est intervenu en plénière, dans une démarche de promotion de "la diplomatie parlementaire".

Dans son intervention, Dr El Otmani a rappelé son engagement parlementaire dans le cadre du partenariat pour la démocratie avec l'APCE, qu'il s'engage à renforcer à partir de son nouveau poste de Ministre des Affaires Etrangères et lancé un appel à l'Union européenne, au Conseil de l'Europe et à l'APCE à soutenir et à accompagner l'élan réformateur au Maroc pour consolider la démocratie et les droits de l'Homme.

Pour sa part, le Président de l'APCE, le français Jean-Claude Mignon s’est félicité dans son mot de bienvenue de la présence du Maroc qui est, selon lui, meilleure concrétisation du statut de partenaire pour la démocratie" octroyé depuis près d'un an au Parlement marocain, le seul de la rive sud de la méditerranée. Elle démontre également "l'importance de continuer et de développer le dialogue" entamé entre les deux partenaires.

Le Président de l'APCE s'est dit "convaincu que cette proximité ne se résume pas à une question de géographie, mais qu'elle tient avant tout à un socle de valeurs partagées et d'objectifs que nous pouvons atteindre en travaillant ensemble".

Revenant sur les dernières élections législatives tenues au Maroc, M. Mignon a rappelé également que son Assemblée a donné une "évaluation positive des élections parlementaires" au Maroc, et "salué l'adoption de la nouvelle constitution qui, renforce, entre autres, la démocratie parlementaire".

Il est à noter qu’en marge de l'Assemblée parlementaire du Conseil (APCE), le Maroc et le Conseil de l'Europe ont adopté le plan d'action de leur coopération au titre de la période 2012-2014. La cérémonie d'échange des documents y afférents s’est effectué entre le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Dr Saad Dine El Otmani et le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, M. Thorbjorn Jagland.

Ce Plan qui vise à renforcer la coopération dans les domaines d'activités du Conseil, la démocratie, l'Etat de droit et les droits humains, fait suite à la récente visite à Rabat du secrétaire général du Conseil de l'Europe qui a réitéré l'engagement du Conseil à renforcer son partenariat avec le Maroc, qui siège déjà dans plusieurs de ses organes, notamment l'APCE.

  Vidéo du discours de M.le Ministre à l'APCE:  coenews.coe.int/vod/20120424_01_f.wmv