Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
    Amérique
Les relations entre le Maroc et les pays d'Amérique
 

Au plan géographique, le Maroc est le pays arabe le plus proche du continent américain. A ce titre, il ne cesse de développer, à l’égard de cette région, une politique de proximité concrétisée par la présence de plusieurs représentations diplomatiques et consulats honoraires.

Le Maroc accorde une attention particulière au développement de ses relations avec les pays d’Amérique latine. Outre l’histoire commune, le Maroc compte plus de cinq millions de Marocains qui parlent couramment la langue espagnole.

La manifestation la plus éclatante de la politique de proximité du Maroc est, sans doute, la tournée historique que Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait effectuée en novembre et décembre 2004, au Mexique, au Brésil, au Pérou, au Chili et en Argentine. La Visite Royale a insufflé une nouvelle dynamique à ces relations, notamment, en ayant permis de relancer la coopération entre le Maroc et cet ensemble de pays.

La fréquence des échanges de visites (personnalités gouvernementales, parlementaires, du monde des affaires), de part et d’autre, témoigne bien de l’intensité de ces relations et de leur qualité.

Au plan institutionnel et juridique, le Maroc et bon nombre de pays latino-américains ont procédé à la création de Commissions mixtes de coopération.

Tout comme la plupart des pays d’Amérique latine, le Maroc est confronté à l’épineuse problématique sociale. L’importance des chantiers sociaux conduits par Sa Majesté le Roi, dès son accession au Trône, en constitue la réponse intelligente et pragmatique.

D’autre part, l’intérêt porté par le Maroc à cette partie du monde, s’est manifesté à travers le rôle qu’il a joué pour la tenue du 1er Sommet Amérique du Sud-Pays Arabes, à Brasilia, en mai 2005 et à travers son implication dans les différents fora qui ont suivi ce sommet.

C’est dire que les relations du Maroc avec les pays d’Amérique latine sont riches et intenses et qu’il existe encore des terrains à explorer et des opportunités à saisir.

Dans la conduite de sa politique étrangère, le Royaume du Maroc œuvre pour le renforcement des liens de coopération avec tous les pays du Sud et d’élargir cette coopération aux pays des Caraïbes.

Le Royaume aspire à jeter de véritables ponts avec cette région afin de mettre en place et de consolider les échanges économiques, techniques et culturels entre les deux rives de l’Atlantique.

Tout comme le Maroc, les pays des Caraïbes font partie d’une région hautement stratégique et se trouvent au carrefour des échanges et des grandes routes maritimes.

Leur poids politique au sein de l’ONU est indéniable, et leur influence au sein du groupe ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) est considérable.

Malgré l’éloignement, le Royaume manifeste un intérêt réel pour cette région. La signature, en 1999, à Panama City, d’un Accord d’association avec l’AEC, puis la participation des troupes marocaines, aux côtés de soldats espagnols, à l’opération de maintien de la paix à Haïti, mettent en évidence la portée de l’action de partenariat et de solidarité du Maroc en faveur des pays amis dans cette partie du monde.

Le Maroc, animé par le désir d’instaurer une réelle et profonde concertation politique sur une base régulière, soit de manière bilatérale, soit dans le cadre de la CARICOM, est disposé à partager son expérience et son savoir faire, dans les domaines les plus variés, susceptible d’intéresser les pays des Caraïbes.
 
  Hautes Instructions Royales pour l'envoi d’une aide humanitaire et matérielle aux victimes à Antigua et Barbuda et au Commonwealth de la Dominique
  Entretien avec le Secrétaire d’Etat américain à Washington
  Mme Boucetta reçoit le président de la Commission des affaires étrangères du Sénat brésilien
  M. Bourita reçoit une délégation du Congrès américain
  La nouvel Ambassadeur des États-Unis mexicains remet une copie figurée de ses lettres de créance
  Entretien avec le Président du Comité de Coordination des Associations Agricoles, Commerciales, Industrielles et Financières du Guatemala
  Entretien avec la Représentante spéciale de l'ONU pour les migrations internationales
  Communique : Le chef de mission adjoint près l'Ambassade du Maroc à Castries victime d’une agression
  Tenue de consultations politiques maroco-brésiliennes
  M. Bourita rencontre le Général de la Marine des Etats-Unis d’Amérique
  Communiqué: Le Maroc se félicite des dispositions relatives au Sahara marocain contenues dans la loi budgétaire 2017 des Etats Unis d’Amérique
  Entretiens avec une délégation parlementaire chilienne
  Communiqué : Rétablissement des relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et la République de Cuba
  Communiqué: Le Royaume du Maroc suit avec grande préoccupation la situation interne en République bolivarienne du Venezuela.
  M. Bourita reçoit le sénateur américain
  Le Maroc prend part à la réunion ministérielle de la coalition internationale de lutte contre le groupe "Etat islamique"
  Le nouvel Ambassadeur de la République du Guatemala remet une copie figurée de ses lettres de créance
  M. Bourita s’entretient avec la Ministre des Affaires étrangères et du commerce extérieur de la Jamaïque
  La Jamaïque décide de retirer sa reconnaissance de la "rasd" auto-proclamée
  Communiqué suite à l’adoption par le Congrès des Etats Unis d’Amérique du projet de loi "Justice contre les sponsors d’actes terroristes" (JASTA)