Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
    Afrique
SM le Roi et le chef de l'Etat gabonais Président la cérémonie de signature de six accords de coopération bilatérale
Libreville 26.03.2013

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, et le président de la République gabonaise, M. Ali Bongo Ondimba ont présidé, mardi 26 mars 2013 au Palais présidentiel à Libreville, la cérémonie de signature de six accords de coopération bilatérale dans divers domaines.


Il s'agit d'un accord de coopération dans le domaine de la Santé, signé par M. El Hossein El Ouardi , ministre de la Santé et son homologue gabonais, M. Léon N'Zouba.

Aux termes de cet accord, le Royaume du Maroc apporte son appui au secteur de la santé au Gabon, notamment pour le développement de l'Institut national gabonais de formation, d'action sanitaire et sociale (INFASS), et fournit une assistance technique en matière de management des services de santé et d'épidémiologie.

Le Maroc mettra aussi à la disposition de la partie gabonaise un quota annuel au sein des facultés de médecine au profit du personnel médical dans les spécialités de son choix.

Le deuxième accord, signé par MM. El Ouardi et N'Zouba, porte sur une convention de partenariat relative à la formation des personnels de santé à l'INFASS, laquelle prévoit un accompagnement de cet établissement par l'Institut de formation en carrières de santé de Rabat.

Cette convention vise en outre le renforcement de la collaboration entre les deux instituts dans le domaine de la formation, de l'échange des expériences et du développement de projets communs en matière de recherche et de soins.

Il s'agit également d'un accord de coopération en matière de protection civile, notamment dans les activités de prévention et de gestion des risques majeurs qui représentent une sérieuse menace pour la sécurité des personnes, des biens et de l'environnement.

Cet accord, signé par le ministre délégué à l'Intérieur, M. Charki Draiss et le ministre gabonais de l'Intérieur, de la sécurité publique, de l'immigration et de la décentralisation, M. Jean François Ndongou, instaure une coopération en matière, entre autres, de lutte contre les catastrophes d'origine anthropique, telles que les pollutions, les accidents ou incendies dans les installations classées dans la catégorie de protection de l'environnement, les établissements recevant le public et les immeubles de grande hauteur.

Le quatrième accord est un protocole de coopération dans les domaines technique, de la répression des fraudes et du laboratoire, signé par le ministre de l'Agriculture et de la pêche maritime, M. Aziz Akhannouch, et le ministre gabonais de l'Economie, de l'emploi et du développement durable, M. Luc Oyoubi.

Cet accord prévoit la création d'un comité sectoriel maroco-gabonais qui se réunira alternativement à Rabat et à Libreville tous les deux ans et arrêtera les programmes et actions de coopération en la matière.

Il permettra une collaboration entre le Laboratoire officiel d'analyses et de recherches chimiques de Casablanca et le Laboratoire de contrôle qualité de Libreville, ainsi qu'entre la Direction de la protection des végétaux, du contrôle technique et de la répression des fraudes et la Direction générale gabonaise de la concurrence et de la consommation.

Il s'agit également d'une convention portant autorisation d'émission en modulation de fréquence à Radio Méditerranée internationale (RMI) en République gabonaise. Elle a été signée par M. Hassan Khiyar, président directeur-général de RMI, et M. Blaise Louembé, ministre de l'économie numérique, de la communication et de la poste.

Les deux parties ont enfin signé une convention mettant en place un cadre de partenariat stratégique dans les domaines des technologies et des systèmes d'information. Cette convention a été signée par M. Mohamed Bachir Rachidi, président directeur-général de la Société Involys, et Mme Rose Christiane Ossouka Raponda, ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique, chargée de l'Etat.

Ces accords, qui sont de nature à donner une forte impulsion au partenariat entre le Maroc et le Gabon, illustrent la ferme volonté de SM le Roi et du président Bongo d'impulser et de raffermir la coopération entre les deux pays et les deux peuples frères.

La cérémonie s'est déroulée en présence, notamment, de SA le Prince Moulay Ismaïl et Cherif Moulay Abdallah.

Etaient également présents les Conseillers du Souverain, Mme Zoulikha Nasri et M. Fouad Ali El-Himma ainsi que la délégation officielle marocaine et des membres du gouvernement gabonais.