Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
    Afrique
Dr El Otmani co-préside la Session Extraordinaire du Conseil Exécutif de la CEN-SAD
Rabat 11.06.2012
Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Dr Saad Dine El Otmani a co-présidé, lundi 11 juin 2012 à Rabat, les travaux de la Session Extraordinaire du Conseil Exécutif de la CEN-SAD, qui a connu la participation des nombreux Ministres des Affaires Etrangères de cette organisation.

Dans son discours d’ouverture, Dr El Otmani a affirmé que la réunion consultative du Conseil Exécutif tenue à Addis Abéba le 25 janvier 2012, a constitué un pas important pour soutenir les efforts visant à donner une nouvelle dynamique à l’organisation, la moderniser et l’asseoir  sur des bases solides, afin de répondre aux aspirations des peuples de la région et à leur droit à la stabilité et au développement, soulignant que cette réunion a, en effet, renouvelé sa confiance au Comité  Ministériel restreint chargé de réviser le statut de la Communauté, et a recommandé de procéder à son élargissement.

Le Ministre a, par ailleurs, indiqué que cette réunion extraordinaire du Conseil Exécutif, se tient à un moment où notre région connaît la succession d’évènements rapides et que cette réunion devrait œuvrer pour  la fondation d’une organisation forte, moderne et capable de trouver des solutions efficaces et appropriées aux problèmes que connaît la région et réfléchir à un avenir meilleur pour les peuples des Etats de la CEN-SAD, réalisant ainsi leurs aspirations à vivre dans un espace de paix qui  leur assure une vie décente.

Par ailleurs, Dr El Otmani a indiqué que les initiatives entreprises par certains pays dans la région  pour lutter contre le phénomène du terrorisme et le crime organisé, demeurent, malgré leur importance, insuffisantes, vu l’extension accrue du foyer du terrorisme vers le Sud, l’Est et l’Ouest, dont les éléments se sont enchevêtrés de sorte que les mesures entreprises jusqu’ici sont, aujourd'hui, dépassées par les évènements.

Dr El Otmani a saisi cette occasion, pour féliciter  la CEDEAO pour les efforts qu’elle déploie afin d’instaurer la paix et le respect de la légalité constitutionnelle dans les Etats membres, ajoutant que le Maroc soutient les efforts consentis par l’IGAD pour restaurer la stabilité dans le Corne Afrique qui souffre lui aussi d’évènements douloureux qui ont des impacts négatifs sur les économies de tous les pays de la région.

En outre, le Ministre a indiqué que l’espace de la CEN-SAD dispose de réelles compétences humaines, de richesses minières et de vastes terres agricoles et réunit toutes les conditions qui le prédisposent à être un espace de coopération fructueuse et positive. Cette coopération, a-t-il assuré, permettra nécessairement la réduction du phénomène de la désertification, le désenclavement, et l’approvisionnement en ressources alimentaires nécessaires aux peuples de la région.

Le Ministre a, en outre,  souligné  que ces efforts individuels ou collectifs ne seront couronnés de succès que dans le cadre de politiques nationales visant à promouvoir les droits de l'homme, la bonne gouvernance et le respect des principes de démocratie, de participation politique et de la dignité humaine.

Dr El Otmani a affirmé que le Royaume du Maroc, de par son appartenance à l’UMA et la CEN-SAD, est concerné, à l’instar d’autres pays de la région, par les menaces sécuritaires et leurs impacts directs et indirects et suit de près le développement de ces évènements tout en essayant d’atténuer leur intensité.

Dans ce contexte, Dr El El Otmani a rappelé que, sur instruction de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste, il a rendu récemment visite à plusieurs pays Sahélo-Sahariens, suite aux récents évènements en République sœur du Mali, dans le cadre des consultations et de coordination  avec les dirigeants de la Communauté, dans la perspective d’unifier les positions et d’intensifier les efforts, visant à soutenir l’initiative positive adoptée par la CEDEAO concernant ces évènements.

Vu la gravité et les impacts la crise qui a touché la région sahélo Saharienne et ses retombées  humanitaires dans les pays voisins,  et pour atténuer leurs effets, le Royaume du Maroc a envoyé des aides alimentaires et médicales aux réfugiés maliens au Niger, Burkina Faso et Mauritanie pour alléger leurs souffrances, a précisé M. le Ministre.

La Communauté est appelée aujourd'hui, en plus de l'examen de Traité constitutif et du cadre réglementaire de ces Organes, à insuffler une nouvelle dynamique au dialogue politique entre les États membres, dans la perspective de  trouver des solutions permettant de garantir la paix et la stabilité et ce, pour accompagner le développement économique des pays membres, a conclu M. le Ministre.