Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
    Afrique
Communiqué conjoint publié au terme de la visite de travail et de fraternité effectuée par Sa Majesté le Roi au Gabon
Libreville 07.03.2014

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a effectué, du 5 au 8 mars courant, une visite de travail et de fraternité au Gabon, au terme de laquelle les deux parties ont rendu public un communiqué conjoint dont voici le texte intégral :


"A l’invitation de Son Excellence Ali Bongo Ondimba, Président de la République Gabonaise, Chef de l’Etat, Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc, accompagné d'une forte délégation de haut niveau, a effectué une visite de travail et de fraternité en République Gabonaise, du 5 au 8 mars 2014.

Cette visite a constitué une opportunité pour magnifier l'amitié profonde qui existe si heureusement entre la République Gabonaise et le Royaume du Maroc.

Les deux Chefs d’Etat ont eu des entretiens en tête-à-tête qui se sont déroulés dans une atmosphère fraternelle et empreinte d’une grande cordialité. Ils ont procédé à un large échange de vues aussi bien sur des questions nationales, bilatérales, régionales que sur des sujets internationaux d'intérêt commun.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a, par ailleurs, reçu en audience le Professeur Daniel Ona Ondo, Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la République Gabonaise.

Au cours de son séjour, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné de Son Excellence Ali Bongo Ondimba,  a visité le Centre Hospitalo-universitaire et l’Institut de Cancérologie d'Angondjé. Il s'est également rendu sur le site de la future cimenterie du Groupe marocain ADOHHA (CIMAF-Gabon).

Sa Majesté le Roi et Son Excellence Monsieur le Président de la République ont également présidé une séance solennelle au cours de laquelle il a été procédé à la signature de l'Accord entre les deux pays instituant un partenariat stratégique dans le domaine de l'industrie des fertilisants et des industries connexes.

Ce partenariat unique entre deux pays africains met en commun les richesses minières des deux pays en phosphate, en potasse et en gaz naturel pour l'émergence d'une industrie majeure qui sera le vecteur du développement agricole et de la sécurité alimentaire en Afrique.

Ce partenariat stratégique sud-sud traduit la vision et la volonté politique des deux Chefs d'Etat d'assurer le décollage et l'émancipation économique du continent africain.
Au plan national : 

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a félicité Son Excellence Ali Bongo Ondimba pour sa démarche marquée par un dialogue permanent avec les différents acteurs politiques et socioprofessionnels du Gabon qui a le mérite de consolider la paix et la stabilité politique tout en sauvegardant l’unité nationale et la cohésion sociale du Gabon.

En outre, il s’est réjoui de l’adresse qu’il a prononcée le 29 janvier 2014, devant le Corps diplomatique accrédité à Libreville, les acteurs politiques et sociaux gabonais, et dans laquelle il a reprécisé les grands axes stratégiques de la politique sociale qu’il entend mener au bénéfice de l’ensemble de ses concitoyens, en vue d’une plus grande justice sociale.

Il a salué le déroulement dans un climat apaisé et consensuel, des élections locales qui se sont tenues le 14 décembre 2013 et qui ont été marquées par l’introduction de la biométrie.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a souligné, à cet égard, que le succès de ces élections est le fruit de l’engagement personnel de Son Excellence Ali Bongo Ondimba qui a su privilégier une démarche consensuelle et inclusive ayant permis à l’ensemble des acteurs de la classe politique d’adhérer au processus électoral.

Pour sa part, Son Excellence Ali Bongo Ondimba a félicité Sa Majesté Mohammed VI, pour les importantes réformes structurelles réalisées par le Royaume du Maroc dans les domaines politique, économique, social et culturel.

A cet égard, Monsieur le Président de la République a salué avec ferveur la mise en œuvre par le Maroc, d’une nouvelle politique migratoire tendant à régulariser la situation des étrangers, principalement de l’Afrique subsaharienne, et ce pour favoriser leur intégration au sein de la société marocaine.

Dans ce contexte, le Chef d’Etat Gabonais a exprimé son soutien au lancement de l’Alliance Africaine sur la Migration et le Développement, qui vise à replacer le débat sur la question des migrations dans son environnement naturel d’accueil, d’hospitalité et de générosité.

S'agissant de la question du Sahara marocain, Son Excellence Ali Bongo Ondimba a tenu à renouveler l'appui ferme et constant de la République Gabonaise à la marocanité du Sahara et à l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc.

Il a, en outre, souligné que le règlement pacifique et durable de ce différend régional ne peut se faire que sur la base de l'initiative marocaine tendant à doter la région du Sahara d'une autonomie élargie dans le cadre de la souveraineté, de l'unité nationale et de l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc.

Cette initiative, innovante et constructive, est compatible avec les normes applicables de la légalité internationale et s’inscrit parfaitement dans la logique des résolutions du Conseil de Sécurité y afférentes pour lesquelles le Président Ali Bongo Ondimba s’est déclaré pleinement solidaire.

Par ailleurs, Son Excellence Ali Bongo Ondimba a réaffirmé toute l’importance qu’il attache au retour du Royaume du Maroc au sein de l’organisation panafricaine et a fait part à sa Majesté de son engagement à oeuvrer à cet effet dans le cadre de la souveraineté, de l'unité et de l'intégrité territoriale du Royaume.
 
Au plan bilatéral :.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son Excellence Ali Bongo Ondimba se sont réjouis des actions entreprises en vue du renforcement et de l’approfondissement des liens d’amitié et de coopération unissant les deux pays.

A cet égard, ils se sont félicités du démarrage effectif de l'exploitation de Radio Méditerranée Internationale (MEDI 1) au Gabon. 

Ils ont également salué la tenue à Rabat, du 2 au 5 septembre 2013, de la 6ème Session de la Grande Commission Mixte de Coopération Maroco-gabonaise, qui a marqué un tournant décisif dans l’engagement commun du Gabon et du Maroc en faveur d’un partenariat stratégique érigé en modèle de coopération sud-sud.

D’autre part, les deux Chefs d’Etat se sont félicités de la forte présence au Gabon d’opérateurs économiques marocains et des perspectives en vue d’inciter les hommes d’affaires gabonais à investir au Maroc.

Ils ont fortement réaffirmé la nécessité de la mise en place rapide d’un Conseil d’affaires maroco-gabonais, mécanisme dont l'objectif est de dynamiser les liens économiques en vue de les hisser au niveau d’excellence des relations politiques entre le Gabon et le Maroc.

Les deux Chefs d'Etat ont salué, au cours de cette visite, la tenue du Forum économique qui a donné lieu à la signature de plusieurs contrats, conventions et accords.

Par ailleurs, à l'issue du Forum économique, Son Excellence Ali Bongo Ondimba et Sa Majesté le Roi Mohammed VI ont co-présidé une cérémonie de signature d'accords.

La signature de ces accords s'inscrit dans le cadre des domaines prioritaires sur lesquels les deux Chefs d'Etat entendent donner une impulsion toute particulière comme l'Industrie et les Mines, le Tourisme, la Marine marchande et le Transport maritime, l'Economie et les Finances, l'Agriculture, l'Education et la Formation professionnelle.

Dans la perspective de l’organisation par le Gabon du Forum social, Son Excellence le président de la République a demandé à Sa Majesté le Roi le soutien du Maroc, notamment par le partage de l’expérience de l’INDH, qui a donné des résultats probants contre l’exclusion sociale et la précarité et qui a favorisé les activités génératrices de revenus.

Au plan régional :.

Son Excellence Ali Bongo Ondimba a exprimé le soutien ferme de son pays à la demande formulée par le Royaume du Maroc tendant à obtenir le statut d'observateur auprès de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC).

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a remercié Son Excellence Ali Bongo Ondimba pour le soutien apporté à la mise en place d'un partenariat entre la Communauté Economique et Monétaire des Etats de l'Afrique Centrale (CEMAC) et le Maroc.

Par ailleurs, se félicitant des progrès réalisés par certains pays africains dans le renforcement de l'Etat de droit et des valeurs démocratiques, les deux Chefs d'Etat ont, néanmoins, exprimé leur vive préoccupation concernant certains foyers d'instabilité qui menacent la paix et la sécurité du Continent.

A cet égard, les deux Chefs d'Etat ont relevé leur parfaite convergence de vues sur la situation en République centrafricaine. Ils ont réaffirmé leur ferme attachement à la paix, à la sécurité et à la stabilité de ce pays, et ont salué le soutien actif de la CEEAC, de la France et de la Communauté internationale à cet effet.

Les deux Chefs d'Etat ont ainsi pris acte du changement intervenu à la tête de l'Etat Centrafricain en janvier 2014, tout en appelant les nouvelles autorités à préserver la paix civile et à instaurer un dialogue politique sans exclusive entre toutes les forces vives de la Centrafrique, conformément à l'esprit des Accords de Libreville du 11 janvier 2013.
 
Au plan international :.

Exprimant ses vives félicitations à Son Excellence Ali Bongo Ondimba, suite à la brillante élection du Gabon à la présidence du Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a souligné que cette élection témoigne de la confiance et de l'estime que la Communauté internationale porte au Gabon et à sa diplomatie.

Sa Majesté le Roi a également salué le rôle de leadership de Son Excellence Ali Bongo Ondimba pour son engagement ferme et soutenu en faveur de la refondation du système de la gouvernance internationale en matière d’environnement et de protection des espèces fauniques menacées.

Pour sa part, Son Excellence Ali Bongo Ondimba s’est félicité du rôle joué par le Maroc au sein du Conseil de sécurité des Nations unies en faveur de la stabilité et de la consolidation de la paix et de la sécurité dans le monde et plus particulièrement en Afrique.

Le Chef de l’Etat gabonais a, en outre, félicité Sa Majesté le Roi Mohammed VI suite à l’élection du Royaume du Maroc au Conseil des Droits de l’Homme, élection qui consacre la reconnaissance, par la communauté internationale des efforts déployés par le Maroc en faveur de la promotion et de la protection des droits de l’Homme tant au niveau national qu’international.

S’agissant de la Palestine, les deux parties ont exprimé leur attachement aux droits inaliénables et imprescriptibles du peuple palestinien à un Etat viable et souverain, dans les frontières de 1967 avec Al-Qods Acharif comme capitale, conformément aux résolutions pertinentes des Nations-Unies.

A cette occasion, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a bien voulu présenter à Son Excellence Ali Bongo Ondimba les résultats et recommandations de la dernière réunion au Maroc du Comité Al-Qods, sous la présidence effective du Souverain marocain. Les deux Chefs d’Etat ont considéré que la reprise des négociations entre les Palestiniens et les Israéliens, depuis juillet 2013, représente un pas décisif sur la voie de la paix au Proche-Orient.

Les deux Chefs d'Etat ont réaffirmé leur volonté de renforcer la sécurité en Afrique, à travers une collaboration plus étroite tant au niveau bilatéral, régional qu’international, afin de lutter efficacement contre le terrorisme, la piraterie maritime et la criminalité transfrontalière qui constituent des menaces pour la paix et la stabilité dans le monde.

Saluant la tenue de la Conférence de Genève II, et déplorant la situation délétère en Syrie, les deux chefs d’Etat appellent à la cessation immédiate de la violence. Ils ont invités la communauté internationale à redoubler d’efforts pour inciter les belligérants à œuvrer de bonne foi pour une solution politique visant à épargner les vies humaines et à préserver l’unité et l’intégrité territoriale de ce pays.

Les deux Chefs d’Etat ont, en outre, fait part de leur volonté de se concerter et de coordonner leurs positions en prévision de la tenue du prochain Sommet Afrique- Union Européenne, qui se tiendra à Bruxelles, début avril 2014 et du Sommet Etats-Unis - Afrique prévu pour le mois d’août de la même année, afin de contribuer à l’émergence de véritables partenariats nord-sud qui favoriseraient le développement et l’essor du continent africain.

Au terme de sa visite, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a exprimé au Président de la République Gabonaise, Chef de l'Etat, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, au Gouvernement et au peuple gabonais, Sa profonde gratitude et ses sincères remerciements pour l'accueil particulièrement chaleureux et fraternel, ainsi que pour les précieuses marques d'attention dont lui-même et la délégation qui l'accompagne ont été l'objet.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé une invitation à Son Excellence Ali Bongo Ondimba à effectuer une visite officielle au Maroc.

Le Chef de l’Etat gabonais, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA a accepté avec plaisir cette invitation dont la date sera fixée par voie diplomatique’’.