Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
   Union Européenne
Le partenariat entre le Maroc et l'Union Européenne
 

« En 1969, le Royaume du Maroc concluait un accord commercial avec les Communautés européennes. Quarante ans plus tard, le statut avancé témoigne du chemin parcouru de part et d’autre et de l’arrondissement qualificatif et quantitatif des relations entre les deux parties ». 

Les relations bilatérales entre le Royaume du Maroc et l’Union européenne se sont intensifiées selon un rythme progressif et soutenu depuis la signature, en 1969, du premier Accord Maroc-CEE, dont la vocation était exclusivement commerciale. Cette coopération a ensuite évolué pour aboutir à un nouvel Accord en 1976, renégocié en 1988, contenant à la fois des dispositions commerciales, économiques, sociales et financières.

Le champ de coopération entre le Royaume du Maroc et l’UE s’est, par la suite, élargi avec la signature d’un Accord d’Association, le 26 février 1996, entré en vigueur en mars 2000. Cet accord, qui régit les relations entre les deux parties à ce jour, englobe les dimensions politiques et sécuritaires, économiques, commerciales et socioculturelles.

L’Accord d’association s’inscrit dans le cadre de la Déclaration de Barcelone de 1995 établissant le Partenariat Euro-méditerranéen, renouvelée par l’Union Pour la Méditerranée en 2008, visant la réalisation des trois objectifs fondamentaux suivants : renforcement du dialogue politique et de sécurité, prospérité partagée et rapprochement entre les peuples au moyen d’un partenariat social, culturel et humain.

Cette coopération s’est renforcée davantage, dans le cadre de la Politique Européenne de Voisinage (PEV), lancée par l’UE en 2003, à travers l’adoption en juillet 2005 d’un Plan d’action Maroc-UE.

Dans ce sens, la PEV réitère l’engagement des deux parties pour plus d’ancrage politique, économique, social, culturel et humain, visant à impulser une nouvelle dynamique au partenariat entre le Royaume du Maroc qui va au-delà de l’Association, à l’origine de l’appel en 2000 de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur d’un Statut avancé avec l’UE qui serait « à la fois un peu plus et mieux que l’association, corrigé et revue et , pour quelques temps encore, un peu moins que l’adhésion ».

Ainsi, les deux parties ont adopté, en octobre 2008, un document conjoint sur le Statut avancé qui a vocation à consolider les acquis des relations bilatérales entre le Royaume du Maroc et l’Union européenne et promouvoir de nouvelles initiatives ambitieuses et novatrices.

Il convient de souligner que le Statut avancé traduit la reconnaissance par l’UE des avancées réalisées par le Maroc en matière de réformes politiques, sociales et économiques, consacre l'adhésion des deux partenaires aux mêmes valeurs de démocratie, d'Etat de droit et des droits de l'homme et ouvre, par ailleurs, de nouvelles perspectives dans les relations multidimensionnelles maroco-européennes. 

Le Royaume du Maroc s’est engagé, dés l’adoption dudit document conjoint, dans la réalisation de certaines actions prometteuses visant la proximité optimale du Royaume du Maroc avec l’Europe dans les domaines politique, économique, social et humain.

C’est ainsi, que les deux parties ont, tenu le premier Sommet Maroc-UE à Grenade, le 07 mars 2010, qui a permis d’insuffler une nouvelle dynamique aux relations bilatérales entre les deux parties. A cette occasion, le Maroc à réitérer son attachement à la consolidation du Partenariat avec l’UE . En effet, dans le discours adressé au Sommet, Sa Majesté le Roi Mohammed VI s’est félicité de l’excellence des relations entre le Maroc et l’UE qui se sont «inscrites dans une dynamique ascendante grâce au Statut Avancé » fixant dans ce cadre « un cap ambitieux sur l'avenir ».

Dans cet esprit, le Royaume du Maroc et l’UE ont mis en œuvre un nouveau « Plan d’action pour la mise en œuvre du Statut avancé » ambitieux et multidimensionnel qui constituera la feuille de route de la coopération bilatérale pour la période (2013-2017) et préparera les deux parties à établir un nouveau cadre contractuel qui remplacera, à terme, l’Accord d’Association Maroc-UE.

 

 
  M. Bourita reçoit les membres de la commission parlementaire mixte Maroc-UE, du Parlement européen
  Entretien avec le député européen et Président du groupe d'amitié Union européenne-Maroc
  Déclaration Conjointe : L’UE prendra les mesures appropriées pour sécuriser l’accord agricole et préserver le partenariat avec le Maroc
  Communiqué: Le Maroc prend note de la décision de la Cour de Justice de l’UE qui « rejette » le recours du "polisario" comme « irrecevable ».
  Déclaration Commune : Le Maroc et l’UE constatent l’annulation de l’arrêt du Tribunal de Première Instance de l’UE
  M. Mezouar prend part à l’ouverture de la réunion des Ministres des Affaires Etrangères des pays membres du dialogue en Méditerranée occidentale « 5+5
  Mme Mbarka Bouaida prend part à une rencontre sur le thème «Coopération de l’Union avec des pays tiers»
  Entretien avec le Ministre espagnol des Affaires Étrangères et de la Coopération
  M. Bourita mène des entretiens à Bruxelles dans le cadre de l'appel sur l'accord agricole avec l’Union Européenne
  Entretien avec la Haute Représentante de l'Union Européenne pour la Politique de Sécurité et les Affaires étrangères
  Entretien avec le Secrétaire général délégué de l'OTAN
  M. Mezouar préside à Bruxelles les travaux de la 13ème session du Conseil d’Association entre le Maroc et l'Union européenne
  M. Mezouar rencontre à Rome le Haut Représentant de l'Union Européenne pour la Politique de Sécurité et les Affaires étrangères
  Communiqué : Le Maroc exprime son étonnement suite à l'arrêt du Tribunal de l'UE au sujet de l'accord agricole UE-Maroc
  1ère réunion du Comité de pilotage bilatéral Maroc-Conseil de l'Europe
  Deuxième Réunion des Hauts Fonctionnaires préparatoire au Sommet de la Valette sur la Migration
  Entretiens avec la Haute Représentante pour la Politique Extérieure et la Sécurité de l'Union Européenne
  Conférence ministérielle sur la révision de la Politique Européenne de Voisinage
  Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération s'entretient à Barcelone avec son homologue espagnol
  Réunion ministérielle à Barcelone sur la nouvelle politique de voisinage européenne