Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
     Vie interne
M. Mezouar prend part à l’ouverture des travaux de la 2éme édition de la Conférence internationale intitulée "Défense et changements climatiques"
Skhirat 06.09.2016

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération et président du Comité de pilotage de la COP22, Monsieur Salaheddine Mezouar a pris part, mercredi 06 septembre à Skhirat, à l’ouverture des travaux de la 2ème édition de la Conférence internationale intitulée "Défense et changements climatique", organisée par l'Administration de la Défense nationale sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu l’Assiste. 


Intervenant à cette occasion, M. Mezouar a souligné que le désordre climatique provoque un désordre sécuritaire, notant que les changements climatiques représentent des risques majeurs pour la paix et la sécurité en aggravant les risques de conflit, notamment sur les ressources de base.

Le président du Comité de pilotage de la COP22 a, par ailleurs, relevé que suite au doublement attendu de la population africaine d'ici 2050, le dérèglement climatique devrait avoir des retombées catastrophiques sur l'Afrique avec une baisse de 4,7% du PIB, fragilisant la stabilité des États, en augmentant le chômage, notamment des jeunes, et favorisant la radicalisation.

Il a, en outre, indiqué que le défi climatique impose aux armées la nécessité de gérer de nouveaux types de crises dites « climatiques », relevant que les départements de défense contribuent déjà au climat avec l'utilisation des technologies spatiales pour mesurer les émissions et suivre les phénomènes météorologiques et climatiques.

M. Mezouar a fait savoir que la capacité d'adaptation devient un facteur déterminant pour la paix et la sécurité des populations, ainsi que pour la protection de l'environnement et des espaces maritimes.

Dans le même sillage, M. Mezouar s'est félicité de l'annonce, il y a quelques jours, par l'Organisation de l'Aviation civile internationale du projet de résolution, visant à établir un premier régime de mesures et de compensations des émissions de gaz à effet de serre pour l'aviation, qualifiant cette annonce de signal fort dans le cadre de la révolution climatique que le monde est en train de vivre.

Ladite Conférence a été marquée par la tenue de quatre panels qui s'articulent autour de la "Mise en œuvre de l'accord de Paris, quelle contribution des départements de défense?", "Changement climatique et gestion des crises, nouveau rôle des forces armées", "Gestion des espaces maritimes, quels impacts des changements climatiques sur les missions des forces navales?", et "Les technologies spatiales: instrument de lutte et d'adaptation aux changements climatiques".