Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
8èmes Assises du Tourisme:
14.06.2008

Voici le texte intégral du message adressé par SM le Roi Mohammed VI aux participants aux 8èmes Assises du Tourisme, ouvertes samedi matin à Tétouan, dont lecture a été don née par le Premier ministre, M.Abbas El Fassi.


"Louange à Dieu.

 Prière et Salut sur le Prophète, Sa Famille et Ses compagnons,.

 Mesdames et Messieurs,.

 II Nous est agréable de Nous adresser aux 8ème Assises du Tourisme qui constituent une occasion propice nous permettant de réaffirmer notre vision pour le développement du tourisme marocain, de mesurer les progrès réalisés en la matière et d'explorer les perspectives futures de ce secteur stratégique. En effet, outre son rôle de pilier et de moteur du développement économique, Nous estimons que le tourisme contribue au rayonnement et à la modernisation globale de notre pays, dans le plein respect de l'authenticité nationale.

 Nous sommes heureux que cette nouvelle édition se tienne à Tétouan, ville séculaire du Nord du Royaume et l'un des grands pôles de la région, qui dispose d'un potentiel prometteur, particulièrement adapté au développement touristique. Nous sommes persuadé que, grâce aux nombreux projets d'envergure qui y sont lancés, cette région et ses populations pourront tirer le meilleur avantage de l'industrie touristique pour accélérer leur développement économique et social.

 Mesdames et Messieurs,

 Les Assises du Tourisme sont devenues désormais un rendez-vous traditionnel de bilan et d'impulsion.

 A cet égard, nous ne pouvons qu'être optimistes quant à la dynamique enclenchée et aux objectifs stratégiques de la Vision 2010. En dépit d'une conjoncture mondiale morose et pas toujours favorable dans les principaux pays émetteurs de touristes, le Maroc a connu en 2007 l'arrivée de 7,4 millions de touristes et a enregistré plus de 17 millions de nuitées. Ceci témoigne de l'attractivité de l'offre touristique marocaine et de sa capacité à résister aux turbulences de la conjoncture économique mondiale et régionale.

 Nous nous réjouissons aussi du vif intérêt que de nombreux opérateurs et professionnels, aussi bien nationaux qu'étrangers, portent à l'investissement au Maroc. De ce fait, les réalisations dépassent aujourd'hui le cadre initial des objectifs fixés en termes de capacités. D'importants projets se sont ajoutés aux plans prévus initialement, tels que le projet Cala Iris dans la région d'Al Hoceima, Tamuda Bay à Tétouan, Oued Chbika à Tan-Tan, outre des projets programmés à Dakhla, et sans compter les demandes spontanées formulées par des investisseurs dans plusieurs régions du Royaume. Cette dynamique est assurément prometteuse, et cela ne peut que Nous réjouir.

 Nous sommes également optimiste quant à l'évolution du programme de développement du tourisme intérieur. Cette nouvelle offre adaptée aux attentes de la clientèle nationale enrichira, à coup sûr, l'offre touristique marocaine.

 A cet égard, Nous appelons à ce qu'il soit fait preuve de célérité dans la prise de toutes les mesures nécessaires à la mise en œuvre de l'opération de concession des premières stations du Plan "Biladi". Ceci devrait permettre le lancement de leurs activités et services, pour accueillir les premiers estivants nationaux à l'horizon 2012.

 Nous saisissons cette occasion pour assurer de Notre hommage et Notre estime les opérateurs et investisseurs partenaires de notre pays dans le secteur stratégique du tourisme. Avec eux, nous pourrons être sereinement confiants en l'avenir et en notre capacité collective à atteindre les objectifs fixés et à explorer de nouvelles voies de développement. A cet égard, Nous engageons tout le monde à œuvrer pour accélérer le rythme de réalisation des chantiers touristiques et de mise en œuvre des nouvelles capacités programmées.

 Nous appelons également les opérateurs partenaires de l'Etat à veiller au respect des délais contractuels et des engagements de qualité convenus. De même, Nous exhortons les différents intervenants à maintenir la mobilisation et la dynamique enclenchée, aussi bien autour des projets structurants de la Vision 2010 que des chantiers du tourisme intérieur.

 Si Nous avons parié sur le développement du tourisme au Maroc, c'est parce que nous en avons les potentialités géographiques, naturelles et principalement humaines et civilisationnelles. Nous avons ainsi toujours eu la conviction que le secteur touristique constitue pour nos jeunes, un gisement extraordinaire d'emplois et pour notre pays, un puissant levier de développement humain, de modernité et d'ouverture. L'élément humain a été, depuis le début, au centre des objectifs de la Vision 2010.

 Voilà pourquoi Nous attachons un intérêt particulier aux actions entreprises par le Gouvernement et par les opérateurs pour une politique des ressources humaines digne des ambitions qui Nous animent pour le tourisme marocain. Car, au-delà des infrastructures touristiques, il y a surtout les femmes et les hommes du métier. En effet, sans eux, rien de viable et de durable ne saurait exister.

 Il Nous plait, à cet égard, de constater que la réforme et l'extension du dispositif national des écoles et instituts de formation touristique sont sur la bonne voie. Néanmoins, l'efficacité de ce dispositif reste tributaire de l'évaluation dont il doit faire régulièrement l'objet, ainsi que de la nécessité de le soumettre à des adaptations par région et par filière. Son ouverture sur l'environnement professionnel demeure une condition essentielle pour accroître ses performances et bien améliorer sa qualité, notamment à travers la mise en place nécessaire d'un dispositif de veille pédagogique et de réactivité des établissements de formation.

 Les ressources humaines dans le domaine touristique doivent non seulement être bien formées, mais aussi et surtout convenablement gérées et motivées, afin que chacun puisse donner le meilleur de soi et contribuer pleinement à l'objectif de qualité dans le secteur.

 Il convient ainsi de se mobiliser pour la mise en œuvre, dans les plus brefs délais, du plan de formation pour le secteur du tourisme, en adoptant une démarche participative et constructive, en parfaite adéquation avec les exigences qualitatives de l'offre touristique marocaine dans toutes ses composantes.

 Nous ne manquerons pas de souligner tout l'intérêt que Nous attachons à ce que la formation et la valorisation du capital humain puissent s'étendre, au-delà des métiers directs, à tous les métiers associés au tourisme et aux unités touristiques. Car, le pari de la formation et de la qualité des ressources humaines doit être gagné sur toute la chaîne du produit touristique national.

 Mesdames et Messieurs,

 La qualité qui nous engage, c'est aussi, et comme Nous l'avons déjà souligné, un tourisme authentique et responsable.

 Que ce soit dans sa dimension naturelle, humaine ou culturelle, le développement d'un tourisme responsable est le gage de la pérennité du secteur.

 Il est de notre devoir de contribuer à préserver l'environnement dans tous les domaines et d'inscrire nos projets dans une approche qui concilie développement touristique et protection de l'environnement et des ressources naturelles.

 Il y a lieu, à ce titre, d'enregistrer avec satisfaction, les actions entreprises dans le cadre de la Charte marocaine du tourisme responsable, Charte qui a obtenu l'adhésion de plusieurs opérateurs nationaux et internationaux et qui positionne aujourd'hui notre pays en tant que destination privilégiée et durable.

 Aussi, exhortons-Nous tous les opérateurs touristiques à adhérer avec force à cette démarche citoyenne, respectueuse des ressources naturelles et énergétiques et répondant aux exigences du développement humain durable.

 Puisse le Très-Haut couronner vos travaux de succès et guider vos pas sur la juste voie.

 Wassalamou alaikoum wa rahmatoullahi wa barakatouh".