Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
Sommet Euromed des Conseils économiques et sociaux et institutions similaires:
15.10.2008

SM le Roi Mohammed VI a adressé un message aux participants au Sommet Euromed des Conseils économiques et sociaux et institutions similaires, qui s'est ouvert mercredi à Rabat.  Voici le texte intégral de ce message, dont lecture a été donnée par le Ministre des Affaires étrangères et de la coopération, M. Taib Fassi Fihri lors de la séance d'ouverture de ce sommet :


"Louange à Dieu,

 Paix et salut sur le Prophète, sa famille et ses compagnons,

 Monsieur le Président, Excellences,

 Mesdames et Messieurs,

 Il Nous plaît de Nous adresser à vous à l'ouverture de l'édition 2008 du Sommet Euro-méditerranéen des Conseils Economiques et Sociaux et institutions similaires, que le royaume du Maroc a l'honneur et le plaisir d'accueillir. Il Nous est également agréable de vous souhaiter la bienvenue au Maroc, terre authentique de rencontre, de dialogue et d'ouverture.

 Cette rencontre constitue, pour Nous, une occasion propice pour réaffirmer Notre appui à toutes les initiatives Euro-méditerranéennes sincères et porteuses, et réitérer Notre engagement au sein des enceintes et des mécanismes qui visent à renforcer cet espace humain et civilisationnel et à en faire une véritable zone de paix, de stabilité, de solidarité et de prospérité partagée. Telle a toujours été l'ambition portée par le Maroc, depuis le Sommet de Barcelone de 1995, et confirmée au dernier Sommet de Paris, de juillet 2008, sur "le processus de Barcelone : l'Union pour la Méditerranée".

 Cette convergence de vue est aussi animée par la volonté qui est la Nôtre de renforcer davantage le partenariat global entre le Royaume du Maroc et l'Union Européenne, dans le cadre du statut avancé que Nous avons légitimement revendiqué et qui a naturellement rencontré l'adhésion et l'appui des Instances communautaires et de nos partenaires européens. Ce statut avancé, nous l'avons souhaité et nous parions beaucoup sur la nouvelle dynamique qu'il ne manquera pas d'impulser à nos relations.

 Mesdames et Messieurs,

 Nous Nous félicitons des actions -aussi remarquables que diverses- que vous menez au niveau de cette instance de dialogue Euro-méditerranéen, et en tant qu'institutions nationales écoutées, portant la voix des différents acteurs et forces vives économiques, sociales et relevant de la société civile, dans les pays de la zone Euro-méditerranéenne.

 La démarche instituant votre rencontre trouve aujourd'hui sa concrétisation dans la présence, à cette assemblée, d'éminentes personnalités représentatives d'espaces divers et de sensibilités multiples. Cette démarche rejoint, en outre, notre volonté commune de consacrer davantage la dimension économique, sociale et humaine comme une priorité de notre partenariat.

 Nous sommes convaincu qu'un partenariat solide devra aussi et surtout s'appuyer, au-delà des rapports politiques - par ailleurs excellents et efficaces- sur un réseau dense d'échanges et de coopération entre les acteurs de nos sociétés civiles respectives, œuvrant dans les domaines du développement économique, social, culturel, écologique et humain. Les Conseils Economiques et Sociaux et institutions similaires doivent être, à Notre sens, un acteur majeur dans cette dynamique, aussi bien dans leurs pays respectifs que dans leurs différentes assemblées à l'échelle de notre région.

 Votre rencontre d'aujourd'hui s'inscrit dans le droit-fil de cette vision. Elle est d'autant plus importante qu'elle vous réunit autour de thèmes majeurs, tels la liberté d'association, le dialogue social, le renforcement des structures participatives dans les pays partenaires, le rôle de la femme dans la vie économique et sociale, ou encore le libre échange et les dimensions sociales des relations Nord-Sud.

 Vos travaux à venir permettront également, sans aucun doute, aux partenaires de la région de partager leurs expériences et de renforcer leur dialogue, afin de mieux se comprendre mutuellement, d'éliminer toutes les formes de malentendus, de mieux connaître les réalités et les spécificités de chacun, de mieux vivre ensemble et de mieux apprendre les uns des autres.

 Le Maroc, engagé dans un mouvement global de réformes et de chantiers ambitieux, est sensible à tous les sujets dont vous débattez. Mon pays est en permanence à l'écoute des expériences universelles, de même qu'il est réceptif à toutes les bonnes pratiques qui l'aideront à consolider sa trajectoire, en tant que nation qui a fait le choix de l'ouverture, de l'approfondissement démocratique et de la modernisation économique et sociale.

 Mesdames et Messieurs,

 Nous traversons aujourd'hui un contexte régional et international difficile, marqué par une crise financière profonde qui menace d'avoir des conséquences néfastes sur l'activité économique et l'emploi, et sur les conditions sociales de nos populations.

 Nombre de réponses, de décisions et d'initiatives doivent continuer à être prises, tant au niveau intérieur qu'au niveau des instances régionales communes, par les Etats et les pouvoirs publics de nos pays. Mais leur efficacité restera toujours tributaire de leur niveau d'appropriation et d'enracinement au sein de nos sociétés et auprès de nos concitoyens. Le rô le des instances comme les vô tres est capital, car il est justement nécessaire de rappeler sans cesse, au marché les valeurs de responsabilité, d'éthique et d'équilibre.

 En période de crise comme en période normale, l'Etat n'est plus à même d'agir seul face aux choix majeurs qui s'imposent à nous. Si le rôle de l'Etat demeure incontournable et central, son action devra procéder d'une démarche participative étendue et d'un sens plus affirmé de démocratie sociale et locale.

 Dans le style de gouvernance que Nous promouvons au Maroc, Nous avons toujours privilégié cette démarche vertueuse, faite de confiance, de dialogue, du contrat et de libération des énergies.

 Nul besoin de rappeler, à cet égard, qu'une telle démarche est d'autant plus exigeante qu'elle a besoin d'acteurs responsables, socialement enracinés et reconnus, en mesure d'agir dans la durée en faveur de l'intérêt général et du bien-être de leurs communautés et de leurs territoires.

 Telle est l'approche, Mesdames et Messieurs, qui guide Notre vision pour un développement harmonieux et durable. C'est également ce qui a motivé Notre récente décision de mettre sur pied le conseil économique et social, institution constitutionnelle destinée à être un espace permanent d'un dialogue social responsable, de même qu'un lieu privilégié de réflexion, de coopération et de proposition, dans les différents domaines de l'action économique, sociale, culturelle et environnementale.

 Nous attendons beaucoup de ce Conseil pour renforcer notre édifice institutionnel, consolider la démocratie politique et sociale marocaine et contribuer au développement de notre pays.

 La tenue, au Maroc de ce Sommet Euromed des Conseils Economiques et Sociaux et institutions similaires sera ainsi, pour nous, une opportunité de prendre connaissance de vos différentes expériences nationales et d'en tirer profit dans la mise en place de notre Conseil.

 Enfin, Nous sommes convaincu que cette rencontre constituera une contribution effective au renforcement du projet Euro-méditerranéen, à la promotion des grandes valeurs qui l'animent, et au développement de projets à la mesure des enjeux actuels et futurs qui l'attendent.

 Que Dieu, le Très-Haut, couronne vos travaux de succès.

 Wasalamou alaikoum wa rahamatoullahi Wa barakatouh".