Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
    Diplomatie parlementaire
Intervention de M. le Ministre devant la Commission des Affaires étrangères à la Chambre des Conseillers
Rabat 11.04.2012

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Dr Saad Dine El Otmani a présenté, le 9 avril 2012, un exposé devant la Commission des Affaires étrangères, de la Défense Nationale, des Affaires Islamiques et des Marocains Résidant à l'Etranger à la Chambre des Conseillers consacré à nouvelle dynamique des relations maroco-algériennes et au bilan du dernier round de pourparlers de Manhasset.


A cette occasion M. le Ministre a affirmé que "le règlement du dossier des frontières terrestres entre le Maroc et l'Algérie fermées depuis près de vingt ans (...) doit se faire progressivement, s'accompagner d'initiatives visant à instaurer un climat de confiance et d'entente entre les deux parties selon une approche globale qui s'avère incontournable".

Revenant sur sa dernière visite en Algérie, Dr El Otmani a assuré que "le Maroc continue à mener ses projets de développement, sans jamais les assujettir à une quelconque perspective de réouverture des frontières avec ce pays voisin". "Il n'a pas été non plus question d'examiner le détail de ce dossier, en suspens depuis 1994", a précisé le Ministre, relavant que "cela n'empêche que la question ait été discutée selon une nouvelle vision convenue avec l'Algérie et consistant à préserver et capitaliser sur les points de concordance et engager un dialogue sur les sujets de divergence".

Au cours de cette visite effectuée fin janvier dernier, le Ministre a indiqué que les deux parties se sont engagées à renforcer la coopération bilatérale et en étendre l'éventail, notamment dans le secteur médiatique, de même qu'elles ont convenu de jouer "un rôle positif" en vue de dissiper les malentendus, rapprocher les points de vue et consolider la confiance mutuelle. C'est dans cette optique, a expliqué Dr El Otmani, que s'inscrit la récente visite en Algérie du ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, qui sera suivie de déplacements similaires de membres de l'exécutif.

Selon le Ministre, les deux parties ont décidé de tenir une réunion de la haute commission mixte durant l'année en cours, avec pour objectifs de mettre sur pied des projets conjoints et "de passer des programmes d'ordre politique à des programmes concrets", l'ambition étant d'ouvrir de nouvelles perspectives de coopération et de développement pour les deux pays.

Par ailleurs, Dr El Otmani a souligné que l'appareil diplomatique assure un suivi permanent et intense de la question du Sahara, qualifiant de novatrice l'initiative d'autonomie des provinces du sud que le Maroc a mis sur la table comme base unique pour les pourparlers. Cette initiative, qui a été saluée par le conseil de sécurité offre une perspective de solution gagnant-gagnant pour toutes parties, a soutenu le Ministre.

Dr El Otmani a affirmé que la diplomatie marocaine intensifie les contacts au sein du Conseil de Sécurité de l’ONU, en vue de préserver les intérêts du Maroc et faire en sorte que la prochaine résolution sur le Sahara reflète la dynamique en cours dans la région et le processus de réformes dans le Royaume. Tout en regrettant qu'aucun progrès n'ait été obtenu sur le plan politique, lors du 9ème  round des pourparlers informels, en raison de la position figée des autres parties qui persistent à défendre des thèses caduques, il s'est, toutefois, félicité qu'"un certain progrès ait pu être réalisé sur le plan humanitaire".

Le Ministre a encore rappelé que l'Envoyé personnel du Secrétaire Général des Nations-Unies pour le Sahara, Christopher Ross effectuera en mai prochain une tournée dans la région, incluant un déplacement dans les provinces du sud, se limitant aux lieux où se trouve la MINURSO.

"Nous sommes engagés à poursuivre le processus des pourparlers dans un contexte régional et national qui milite en faveur d'un règlement rapide de ce conflit artificiel", a affirmé le Ministre, notant que l'environnement régional est marqué par la dynamique du "printemps démocratique" ainsi que par la montée de la menace sécuritaire, le réchauffement des relations maroco-algériennes et la relance de l'Union maghrébine.

 

 
  Entretien avec une délégation du Comité de fraternité Jordanie-Maroc
  L’adoption de l’accord de Paris sur les changements climatiques par la Commission des Affaires Etrangères par la Chambre des Représentants
  Entretien avec une délégation du Parlement d’Amérique Centrale (Parlacen)
  Mme bouaida reçoit une délégation parlementaire argentine
  Mme Bouaida prend part à l’ouverture des travaux du 3ème Sommet des présidents des parlements et de la 12ème session de l’AP-UpM
  Réunion conjointe des deux Commissions des Affaires Etrangères du Parlement
  Entretien avec le Secrétaire Général de L'Assemblée Parlementaire de la Méditerranée (APM)
  Exposé sur le projet de budget sectoriel du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération
  Exposé devant la Commission des affaires étrangères concernant deux conventions multilatérales
  Entretiens avec une délégation parlementaire australienne
  Mme Bouaida prend part à la Conférence nationale de présentation de la contribution du Maroc aux efforts de lutte contre le changement climatique
  Entretiens avec le Président de la délégation Maghreb du Parlement Européen
  Exposé devant la Commission des affaires étrangères sur les derniers développements de la Question Nationale
  Entretiens avec le Président du groupe d'amitié France-Maroc au Sénat français
  Réunion avec les deux Commissions des Affaires Etrangères au Parlement
  Entretiens avec le Président de la Commission des Affaires étrangères et du Commerce au Parlement irlandais
  Participation à la 7ème édition du Forum Medays 2014
  Exposé sur le projet de budget sectoriel du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération.
  Entretiens avec le Président du Parlement albanais
  Entretiens avec une délégation du groupe d'amitié parlementaire Maroc-Union Européenne