Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
    Diplomatie parlementaire
Exposé sur le projet de budget sectoriel du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération
Rabat 05.11.2015
Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Salaheddine Mezouar, en présence de la Ministre Déléguée auprès du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Mme Mbarka Bouaida, a exposé devant la Commission des Affaires Etrangères, de la Défense Nationale, des Affaires Islamiques et des Marocains Résidant à l'Etranger de la Chambre des Représentants, le projet de budget sectoriel au titre de l’année 2015, du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération. A cette occasion, Monsieur le Ministre a dressé le bilan du travail  accompli tout au long de l’année en cours avant d’esquisser les grandes lignes de celui programmé pour l’année prochaine.

A cet égard, M. Mezouar a mis en exergue le référentiel adopté de l’action diplomatique du Royaume, découlant aussi bien des principes constitutionnels relatifs à la politique étrangère du Royaume, que des Hautes instructions Royales contenues à la fois dans le Message Royal adressé aux Ambassadeurs de Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, lors de la conférence organisée le 30 août 2013, au siège du Ministère, que celles inspirées des différents Discours Royaux.

Par ailleurs, M. Mezouar a rappelé le contexte général de l’action diplomatique, soulignant l’impact des crises financières, économiques et sociales, l’émergence de nouvelles puissances sur la scène internationale et de nouveaux pôles politiques, l’accroissement des risques sécuritaires pratiqués par des groupes terroristes, ainsi que le rôle actif joué par les sociétés civiles comme une forme d’influence efficace et fondamentale dans le processus décisionnel.

Dans le même sillage, le Ministre a présenté la stratégie de l’action diplomatique et consulaire visant le suivi et la réalisation des objectifs de la diplomatie nationale et l’amélioration de la méthodologie de travail adoptée, indiquant que le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération a enregistré, dans les dernières années, une avancée remarquable dans la gestion de l’action diplomatique, comme en témoigne la participation active du Royaume dans les instances internationales, la diversification des partenariats efficace avec les pays amis et l’implication de tous les acteurs non Étatiques dans le cadre de la complémentarité de la diplomatie officielle et parallèle.

Au sujet de l’action consulaire, le Ministère a consacré la question de la communauté marocaine résidant à l’étranger au centre de ses préoccupations, en focalisant sur l’amélioration du milieu du travail et des conditions d’accueil dans les services consulaires, la réadaptation et la rénovation des bâtiments consulaires. Conformément aux Hautes Instructions Royales du Discours Royal à l’occasion de la fête du Trône, un focus est fait sur la qualification des ressources humaines dotées de la compétence et de la responsabilité  en vue d’améliorer la communication et l’interaction avec les marocains résidant à l’étranger.

M. le Ministre a souligné la nécessité de donner une importance particulière à l’action consulaire et aux sujets liés aux Marocains Résidant à l’Etranger, en coordination avec le Ministère de l’Intérieur, par la parution d’une circulaire conjointe relative à l'acceptation des prénoms choisis par les Marocains Résidant à l’Etranger à leurs enfants, dans la mesure où ils ne  portent pas atteinte aux mœurs et à l’ordre public, l’habilitation des Chefs de Missions Diplomatiques et de Postes Consulaires  à procéder à l’enregistrement et à la transcription des noms et prénoms en caractères latins dans les actes de naissances, ainsi que le prolongement de la durée de validité des actes de naissance et la modification de quelques articles régissant l’Etat civil dans le cadre du projet de décret proposé par le ministère de l'Intérieur dans le but de faciliter la procédure au profit des Marocains du Monde en la matière.

Dans le même cadre, M. Mezouar a exposé les principaux axes du nouveau contexte de l’action diplomatique et consulaire dont, notamment, la  défense de l’intégrité territoriale du Royaume, la promotion du modèle marocain, le renforcement de la diplomatie économique et culturelle, ainsi que la coopération bilatérale et régionale.

S'agissant du premier axe relatif à l’intégrité territoriale du Royaume, le Ministre a insisté sur la nécessité pour la Diplomatie marocaine d'adopter une approche d'anticipation dans la recherche d’initiatives à même de faire face aux manœuvres des ennemis de l’intégrité territoriale de notre pays, sur la base des principes et référentiels contenus dans le discours royal commémorant le 39ème  anniversaire de la glorieuse marche verte, rappelant à cet égard le bilan réalisé durant l'année en cours.

Pour le deuxième axe, le Ministre a souligné l'importance de promouvoir le modèle marocain et de consolider les efforts entrepris en vue de faire connaitre les grands chantiers dans lesquels s'est engagé notre pays, en mettant en valeur le patrimoine civilisationnel national et les particularités de l'identité marocaine basée sur la modération, l'ouverture et la solidarité avec les peuples.

Le Ministre a, également, souligné l'importance d'accorder une priorité à une diplomatie Economique audacieuse pour attirer davantage d'investissement et pour augmenter le volume des échanges, en plus de la consolidation du rôle de la diplomatie culturelle, afin d'en faire un outil pour la défense des intérêts suprêmes du pays.

Le Ministre a, par ailleurs, indiqué qu'il est nécessaire de définir des stratégies régionales pour consolider la coopération bilatérale et régionale à tous les niveaux  maghrébin, arabe, africain, européen, américain et asiatique.

Quant à la modernisation de la méthodologie de l'action diplomatique et consulaire, M. Mezouar a indiqué qu’elle doit intervenir dans le cadre du maintien de la mobilisation pour la défense de la première cause nationale, la promotion de la coopération et le partenariat avec les organisations économique internationales et régionales, ainsi que l'engagement pour la mise en œuvre de la charte consulaire, signée lors de la conférence des Consuls Généraux du Royaume, organisée le 31 Octobre 2014, par le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération.

Dans la même ligne, Monsieur le Ministre a exposé une série de mesures s'inscrivant dans le cadre de la stratégie de soutien de l'action consulaire et portant sur la réhabilitation des locaux consulaires et l'amélioration des conditions d’accueil dans les services consulaires, à travers la mise en place de guichets équipés de distributeurs automatique de tickets d’attente, prise de rendez-vous par internet et par téléphone, ainsi que la modernisation les outils de travail, de communication et d'information. Ce travail sera, également, conforté par le renouvellement des bases de données dans tous les postes consulaires, en sus de l'utilisation d'un système informatisé d’archivage  des dossiers des postes consulaires.  Des missions de suivi et d’évaluation seront dépêchées pour  accompagner la réforme de l'action consulaire. Afin d’élever le niveau de communication et de rendre les meilleurs de services aux marocains résidant à l’étranger, il est prévu de procéder, en cas de besoin, au renforcement des équipes consulaires à travers la signature de contrats de travail avec des agents temporaire durant les périodes de forte affluence sur les services consulaires.

 A la fin de son exposé, le Ministre a rappelé les efforts  fournis par le Ministère durant l'année en cours dans le but de moderniser la gestion des ressources humaines et la rationalisation des dépenses, relevant que cette approche s'inscrit dans le sens des objectifs de la diplomatie nationale, et va de pair avec  les réformes structurelles que le Gouvernement met en œuvre. Comme en témoigne l'engagement du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération dans la deuxième phase de la réforme du la loi régissant la loi de finance, en se basant dans la préparation de son budget sur une approche qui englobe les prochaines trois années, 2016-2018 et sur une nouvelle structure du budget basée sur des programmes et des projets.

 

 
  Entretien avec une délégation du Comité de fraternité Jordanie-Maroc
  L’adoption de l’accord de Paris sur les changements climatiques par la Commission des Affaires Etrangères par la Chambre des Représentants
  Entretien avec une délégation du Parlement d’Amérique Centrale (Parlacen)
  Mme bouaida reçoit une délégation parlementaire argentine
  Mme Bouaida prend part à l’ouverture des travaux du 3ème Sommet des présidents des parlements et de la 12ème session de l’AP-UpM
  Réunion conjointe des deux Commissions des Affaires Etrangères du Parlement
  Entretien avec le Secrétaire Général de L'Assemblée Parlementaire de la Méditerranée (APM)
  Exposé sur le projet de budget sectoriel du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération
  Exposé devant la Commission des affaires étrangères concernant deux conventions multilatérales
  Entretiens avec une délégation parlementaire australienne
  Mme Bouaida prend part à la Conférence nationale de présentation de la contribution du Maroc aux efforts de lutte contre le changement climatique
  Entretiens avec le Président de la délégation Maghreb du Parlement Européen
  Exposé devant la Commission des affaires étrangères sur les derniers développements de la Question Nationale
  Entretiens avec le Président du groupe d'amitié France-Maroc au Sénat français
  Réunion avec les deux Commissions des Affaires Etrangères au Parlement
  Entretiens avec le Président de la Commission des Affaires étrangères et du Commerce au Parlement irlandais
  Participation à la 7ème édition du Forum Medays 2014
  Exposé sur le projet de budget sectoriel du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération.
  Entretiens avec le Président du Parlement albanais
  Entretiens avec une délégation du groupe d'amitié parlementaire Maroc-Union Européenne