Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
   Questions globales
Gestion multidimensionnelle de la problématique migratoire
 

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a soumis, le 10 septembre 2013, à  la Haute Appréciation de Sa Majesté un Rapport thématique du relatif à la situation des migrants et des réfugiés au Maroc, en vertu de l'article 24 du Dahir portant création de ce Conseil et conformément à ses prérogatives, telles que définies dans les articles 13 à 17.

Le rapport du CNDH souligne la longue tradition d'immigration et d'accueil du Maroc, dues notamment à ses relations séculaires avec l'Afrique sub-saharienne, explique le cadre juridique national et international qui régit les étrangers au Maroc et en particulier la Constitution qui garantit le principe de non discrimination, le droit d'asile et l'égalité de droits entre nationaux et étrangers et présente enfin des recommandations, après avoir analysé les mutations en cours relatives aux migrants et aux réfugiés.

A cet égard, Sa Majesté le Roi a donné Ses Hautes Instructions formelles aux autorités compétentes en vue de respecter les droits des migrants, de se conformer strictement à la loi dans leur traitement, sans discrimination, et de fournir l'assistance à ceux qui souhaitent retourner dans leurs pays. Le Souverain a, également, insisté sur la nécessité de poursuivre sans relâche la lutte contre les réseaux de trafic et traite des êtres humains.

De même, le Gouvernement a procédé, sans délais, à l'élaboration et la mise en place d'une stratégie et d'un plan d'action appropriés, en coordination avec le CNDH et les différents acteurs concernés, dans la perspective de formuler une politique globale en matière d'immigration.

Cette stratégie qui permettra de doter le Royaume d'une réelle force de proposition et de lui allouer ainsi un rôle proéminent et actif sur la scène régionale et internationale en termes de gestion de la problématique globale de la migration , s'inscrit dans le cadre de la tradition profonde d'accueil du Royaume, illustre l'implication constante du Souverain en faveur de la protection des droits de l'Homme, conformément aux dispositions Constitutionnelles, aux exigences de l'Etat de droit, et en accord avec les engagements internationaux du Maroc.

Dans le cadre de la mise en œuvre des Très Hautes Orientations Royales relatives à la nouvelle politique nationale d'immigration, le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Salaheddine Mezouar, le Ministre de l'Intérieur, M. Mohamed Hassad, le Ministre Chargé des Marocains Résidents à l'Etranger et des Affaires de la Migration, M. Anis Birou, ont présenté, mardi 12 novembre 2013 à Rabat, aux Ambassadeurs africains et occidentaux accrédités au Maroc, la conception, les fondements et les actions opérationnelles de la nouvelle politique migratoire du Royaume, et ce en présence de la Ministre Déléguée auprès du Ministre des affaires Etrangères et de la Coopération, Mme Mbarka Bouaida et du Ministre Délégué auprès du Ministre de l'Intérieur, M. Charki Draiss.

Par ailleurs, la remise du premier lot de la "carte du réfugié " aux personnes concernées, sous la supervision du Secrétaire Général du Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération, M. Nasser Bourita, s’est déroulée le 17 décembre 2013.

Communiqués du Cabinet Royal

Communiqués ministériels conjoints

Conclusions du CNDH

Vision Royale pour une nouvelle politique migratoire nationale