Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 

   Comité Al Qods
Agence Bayt Mal Al Qods : des projets sociaux au service des populations maqdissies
Rabat 28.11.2011

Les projets mis en oeuvre par de l'agence Bayt Mal Al Qods Acharif au profit des habitants de la ville sainte répondent aux besoins de ceux-ci dans plusieurs domaines et touchent tous les secteurs, a indiqué le délégué de l'agence à al Qods, M. Abderrahim Barbar à l'occasion de la journée mondiale de solidarité avec le peuple palestinien.


M. Barbar a précisé que la santé était l'un des secteurs les plus soutenus par l'agence, citant une série d'initiatives dont a bénéficié l'hôpital Al-Maqassid dont l'agence a financé la création de l'unité de neurochirurgie, la première du genre en Palestine.

Un autre hôpital de la ville, Al-Matlaa, a également bénéficié d'un don d'équipements médicaux et d'une opération de réhabilitation des locaux, tandis que l'hôpital du croissant rouge palestinien a reçu de l'agence deux unités mobiles de soins intensifs, a-t-il ajouté.

Dans le domaine de l'éducation, a-t-il dit, l'agence a lancé une opération de réhabilitation et d'équipement des écoles dont ont bénéficié neuf établissements de la ville.

Dans le même contexte et en vue de pallier au manque de locaux scolaires, a poursuivi M. Barbar, l'agence a construit deux nouveaux établissements, en l'occurrence l'école Hassan II à Wadi Jaouz et Al-Massira au camp de Chaafat, outre les waqf qui ont concerné deux autres écoles d'Al Qods.

Selon le délégué de l'agence, des dizaines d'élèves démunis et leurs familles reçoivent en outre des bourses chaque année pour poursuivre leurs études supérieures, soit en Palestine, soit au Maroc.

Deux grands projets sociaux sont, par ailleurs, en cours de réalisation dans la ville pour aider les populations à faire face aux mesures visant leur déracinement, à savoir les programmes "une vie décente " et " Kafala " dont bénéficient 2000 familles démunies et 500 orphelins.

D'autre part, a-t-il tenu à souligner, l'agence n'a eu de cesse à oeuvrer à la préservation du caractère arabo-musulman de la ville sainte et à la conservation de son patrimoine culturel.