Missions diplomatiques et consulaires du Maroc :
  Corps diplomatique et consulaire au Maroc
    Ambassades et Consulats:
    Organisations internationales et régionales :
 
   Coopération Multilatérale

La Coopération Multilatérale est une composante essentielle du système mis en place par la communauté internationale pour faire face aux défis mondiaux, en particulier le réchauffement climatique, l’insécurité alimentaire, le développement durable et la crise économique et financière mondiale.

Les nouveaux concepts et pratiques y afférents ainsi que le potentiel des partenariats nés de l’évolution des rapports Nord-Sud et Sud-Sud, rendent cette coopération plus efficace, plus riche et diversifiée.
 
En tant qu'axe principal de sa politique extérieure, le Royaume du Maroc s'est engagé activement dans la coopération multilatérale sous toutes ses formes et dimensions. II s'emploie, par divers moyens, à la renforcer aux niveaux régional, interrégional  et international.

L'action du Royaume du Maroc dans le domaine multilatéral s’inscrit dans le cadre du Système des Nations Unies, des institutions financières et commerciales internationales et régionales, des organisations et processus régionaux, ou des groupements politiques et  économiques auxquels il appartient.

Cette action, conformément aux principes guidant sa politique extérieure, vise la promotion de l'élaboration de normes et d'instruments internationaux, la mise en œuvre des décisions et mesures prises sur le plan international, et le montage de projets de coopération concrets au bénéfice des pays les plus nécessiteux, dans le cadre de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Le Maroc soutient que le développement humain demeure un axe fondamental dans toute politique de coopération et d'assistance avec les pays en développement, notamment en Afrique.

L’action du Royaume du Maroc vise également la promotion du dialogue et de la concertation sur des questions de dimensions planétaires, telles que :

- La réforme de la gouvernance économique mondiale et la réforme de la gouvernance environnementale internationale ;
- Le renforcement du système commercial multilatéral ;
- Le financement du développement, et la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement ;
- La lutte contre les changements climatiques, la protection de la biodiversité, la lutte contre la désertification ;
- Les besoins des pays en développement.

Lors de sa Présidence du Groupe des 77 en 2003 et celle du Groupe africain de l'OMC, dans le contexte des négociations post Doha, le Maroc a assumé la responsabilité de faire prévaloir les intérêts des pays du Sud et de plaider la cause du développement dans ces pays.

De même, le Royaume a pris une série de mesures dans les domaines économique et financier pour renforcer la coopération avec ses partenaires du Sud. En effet, Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait décidé, lors du Sommet Afrique-Europe de 2000, d'annuler l'ensemble des dettes du Maroc envers les Pays africains les Moins Avancés (PMA), et d'offrir un accès en franchise, de droits et hors contingents, à l'essentiel de produits d'exportation en provenance de ces pays.

Cette mesure, qui s'est traduite par une augmentation des exportations de ces pays vers le Maroc, a été notifiée à l'Organisation Mondiale du Commerce, et reconduite en 2009 pour une nouvelle période.

Dans le domaine de l'assistance économique, financière et humanitaire, le Royaume du Maroc poursuit ses efforts pour apporter son soutien notamment aux pays d'Afrique subsaharienne et aux pays les plus vulnérables.


liens : www.g77.org
         www.wto.org/english/docs_e/legal.../marrakesh_decl_e.htm